A LA UNEAfriquePolitique

L’ancien Président Sud-africain en Guinée: le projet » Renaissance Africaine et sa Fondation « Thabo Mbeki » au cœur des échanges avec le CNRD

Le continent Africain a célébré le 60ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), rebaptisée l’Union Africaine (UA), le 9 juillet 2002. L’occasion a été mise à profit par l’ex Président Sud-africain pour échanger avec le Gouvernement de la transition. Conduit par une forte délégation, Thabo Mbeki a tenu plusieurs activités, notamment une conférence sur le thème : « Renaissance Africaine », animée ce week-end au palais du peuple en présence des autorités guinéennes, à la tête le ministre des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger.

Avant cette conférence, le successeur de Nelson Mandela, s’était rendu à l’ambassade de la Guinée-Bissau où il a échangé avec la famille d’Amical Cabral. Il a également été voir André Touré, l’ex première dame de la République de Guinée, au siège du parti PDG-RDA, ce avant le palais Mohamed 5, où il a eu un tête-à-tête avec le Colonel Mamadi Doumbouya. Cette rencontre s’est soldée par les promesses des nouvelles autorités de faire rayonner la Fondation Thabo Mbeki en Guinée, comme la fait savoir Dr Morissanda Kouyaté, devant la représentation sud-africaine, massivement mobilisée dans la salle des congrès du palais du peuple.

« Lorsque vous choisissez la Guinée pour célébrer la journée de l’Afrique, l’unité de l’Afrique, vous ne vous êtes pas trompés. C’est pourquoi le Président m’a chargé de vous remercier et vous dire que désormais la fondation Thabo Mbeki a une deuxième patrie, c’est la patrie guinéenne. Nous mettrons tout en œuvre pour faire rayonner votre fondation. Parce que votre fondation a des objectifs très clairs, l’unité de l’Afrique, la lutte contre la corruption. Peut-être votre position aujourd’hui est meilleure à la position du Président en exercice, parce que vos forces ainsi que votre voie sont libérées. Vous êtes libérés de la diplomatie classique, vous êtes dans la lutte aujourd’hui. Et dans cette lutte la Guinée et son Président le Colonel Mamadi Doumbouya et son Gouvernement sont à vos côtés», a promis Dr Morisanda Kouyaté, rappelant tout de même le niveau des liens de coopération qui ont longtemps existé entre ces deux pays.

A LIRE =>  Mali_ Difficile cohabitation entre Délégations spéciales

« À l’époque, tous les élèves de Guinée sortaient tous les samedis pour faire le tour de nos villes avec des slogans comme :  » Libérez Mandela », ou encore :  » A bas l’Apartheid »», a-t-il confié.

Cette conférence a été animée par Pr Siba N’zatioula Grovogui, professeur d’université. Au terme de celle-ci (conférence), il a confié à la presse ce qui lui a été demandé de faire passer comme message.

« Le président Thabo Mbeki m’a demandé de faire la conférence d’Africa day. Il a été question de démontrer selon l’ex chef d’État sud africain que nous devons sortir un discours ordinaire, dans lequel on doit pouvoir tenir un langage, avoir une nouvelle vision et un nouveau projet. Aujourd’hui, je suis venu faire une proposition concrète dans le domaine de la science. La proposition c’est que l’Afrique a besoin de quelque chose qui ressemble un peu à une académie qui permettra aux africains de se rencontrer entre chercheurs, paysans, artistes, capitalistes (…), pour parler du sort de l’Afrique et cela dans le contexte de la renaissance africaine. Toutes les renaissances sont passées par des institutions qui permettent aux gens de se rassembler et de parler d’un problème commun», a-t-il fait comprendre.

Ce projet selon les organisateurs, est loin d’être celui d’une gouvernance. Mais plutôt, un projet qui va consister à réunir les intellectuels de toutes les couches sociales de la vie afin de tenir un débat franc, orienté sur la science, puisque l’Afrique a de nos jours besoin d’une « académie scientifique ».

A LIRE =>  Education_Cas des enseignants contractuels: “C'est une injustice notoire de les mettre à côté” (Aboubacar Soumah)

Il faut rappeler que ces quelques jour de travail de Thabo Mbeki et de son équipe en Guinée, ont été couronné par un concert en hommage à la chanteuse Sud-Africaine Miriam Makeba.

 

M. Koundouno

 

 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »