A LA UNENouvelles des Regions

Labé_Un charettier indiscipliné copieusement battu par la police municipale

Un portefaix détenteur d’une charette a copieusement été  battu vendredi.

La raison de la tension est simple explique un ami de la victime present sur les lieux au moment des faits. Thierno Hamidou Doumbouya explique:

<<j’ai trouvé le jeune homme et quelques  agents de la garde communale à l’entrée  du siège  de la farde communale, le jeune homme m’a expliqué  qu’il etait venu livrer une cargaison quand il a été  interpellé et il voulait récupérer  son outil de travail alors il a voulu s’en s’accaparer quand un agent l’a arrosé de coups et traîné ayant suivi le film de l’événement m, j’ai averti son frère  aîné…>>

La victime a passé  deux jours à son domicile avant d’être  référé  à l’hôpital  regional par son aîné  Abdourahmane Diallo averti par des amis à lui qu’il se portait mal.

Mais quand Thierno Hamidou Doumbouya l’a averti, il est venu à la police communale où  il s’est présenté avant de s’entendre  dire que si quelqu’un est mal éduqué  dans sa famille que la police se chargera de le remettre au pas et sur le champ 20 coups ont été  administrés  à son cadet étendu  sur un banc de tout son long.

Selon Abdourahmane Diallo, frère  de la victime, son cadet est à l’hopital mal portant et c’est même  le commandant de la garde communale qui prend en charge les frais médicaux.

A LIRE =>  Labé_ 2 tonnes de produits perimés incinerés à Popodara

Le pronostic vital de Alhassane Diallo n’est plus engagé même  si Docteur Abdourahmane Diallo estime qu’en médecine des surprises sont souvent manifestes.

Il rappelle que la victime est tardivement arrivée  à l’hôpital  après  deux jours  d’auto-médication.

Pour lui, Alhassane Diallo aurait entre 38 et 42 ans et serait arrivé au service de traumatologie prononçant des paroles incoherentes, il affichait aussi une contusion corporelle généralisée et des chiffres de tension élevés  sur fond d’une hypertension sévère et d’un traumatisme  cranio- encephallique fermé.

Pour Abdourahmane Diallo frère  d’ Alhassane, un des auteurs de la copieuse  bastonnade de son frère  est déjà  aux arrêts.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »