orangeguinee guicopresse UBA
Des manifestants du Front national pour la défense de la constitution réclament la libération des prisonniers politiques
Des manifestants du Front national pour la défense de la constitution réclament la libération des prisonniers politiques

Pour le FNDC, « la Guinée est prise en otage par une bande de rapace » 

Après sa démonstration de force du 24 octobre dernier, le front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a dans une déclaration en date de ce 1er novembre 2019, appelé à une grande mobilisation le 4 novembre prochain.

« On ne le dira jamais assez, la Guinée est prise en otage par une bande de rapace dénuée de tout scrupule et mue par l’unique recherche de gain facile. Tout juste une semaine après la marche mémorable organisée par le FNDC, les opportunistes du pouvoir ont trouvé moyen de dilapider nos maigres fonds publics sous prétexte d’organiser un accueil « triomphal » au Président de la République qui rentre d’une visite officielle. Plusieurs dizaines de milliards de nos francs auraient été décaissés par des cadres véreux pour acheter les consciences des populations pour assurer un bain de foule démagogique au Chef de l’Etat. Comme si tout cela ne suffisait pas, l’armée a été mise à contribution. Des milliers de militaires habillés en civile sont venus grossir les rangs de manifestants pour accompagner le cortège présidentiel durant tout le trajet allant de l’aéroport à la Présidence de la République, sur l’autoroute Fidel Castro. Malgré toutes ses précautions visant à s’assurer une forte mobilisation, les promoteurs du troisième mandat n’ont pu mobiliser le tiers des personnes qui ont répondu à la précédente manifestation du FNDC. Ce qui atteste du rejet total du projet maléfique de tripatouillage de la Constitution », peut-on lire dans cette déclaration.

Pour ces opposants au changement constitutionnel et au troisième mandat pour Alpha Condé, la confirmation du désaveu vis-à-vis de ce projet « anticonstitutionnel » sera donnée le lundi 4 novembre 2019 à travers une gigantesque manifestation projetée par le FNDC sur l’autoroute Fidel Castro, en partant du rond-point Tannerie jusqu’au Palais du Peuple.

« À l’occasion de cet acte 3 de sa campagne de protestation contre la modification de la Constitution dont l’ultime but est d’offrir un troisième mandat au président Alpha Condé, le FNDC appelle à une mobilisation sans précédent pour enterrer à jamais le projet tant décrié par la frange consciente du peuple de Guinée et jusqu’à la libération du coordinateur Abdourahamane SANO, de ses compagnons ainsi que tous les citoyens dont le seul tort est de s’être érigé contre ce projet funeste de troisième mandat », lance le FNDC.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »