A LA UNEPolitique

Labé_ An 1 du CNRD: les citoyens divisés

La junte au pouvoir en Guinée depuis le 5 septembre  2021 célèbre  ce lundi sa première  année au sommet de l’état.
Un anniversaire qui coincide à un divorce progressif d’avec le peuple de Guinée qui sort progressivement de sa désillusion.
Cet anniversaire arrive dans un contexte de méfiance  alimenté par la detention d’acteurs pomotiques ou de la société  civile, d’exil focé d’autres encore et de repressions sanglantes comme aux heures les plus chaudes du régime  déchu d’Alpha Condé.
À Labé, les citoyens lisent différemment l’an 1 du CNRD.
Trouvé en train de sitoter son petit noir, Ibrahima  Diallo est formel:
<<Ce qui a marché, c’est le départ  d’Alpha Condé, la route et le courant un peu moins, sinon l’insecurité s’est installée et la vie chère  est partout.
La destruction des maisons et les tueries sont négatives.>>
Rencontré à un rond point plus loin, Mamadou Younoussa Diallo trouve que le guinéen  lambda est difficile à satisfaire car pour lui dès qu’il n’a pas un intérêt  direct dans les demarches entreprises, il boycotte.Pour lui le CNRD est positivement actif.
Saikou Baldé est encore plus convaincu par les actions du CNRD: « C’est historique, la première fois dans ce pays que des gens sont mis en prison pour ce qu’ils ont fait, surtout des ministres.
Sinon, comment voulez vous que ce pays marche sans ces valeurs… »
Tkillah Tounkara
A LIRE =>  Actualité guinéenne : Résumé de la journée du Samedi 27 août 2022
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »