Labé : le préfet Safioulaye Bah remporte un premier round judiciaire face à un opérateur économique

Top de nos lecteurs

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Après  le procès Issa  Camara c’est  l’une  des  affaires  qui  polarisent le plus les  attentions  dans  la  cité  de  karamoko  Alfa mo  Labé. Le  passage  à la  barre du  préfet  Safioulaye  Bah cité  par  un  opérateur  économique  en conflit  avec  l’Etat  autour d’un foncier  autrefois  attribué  à  SOS.

C’est  à  9h et  05 mn que  vêtu de  sa  tenue  officielle le locataire  de  la  préfecture  a  foulé  le  sol du  tribunal de  première  instance  et sans  un  mot  s’est  dirigé  droit  vers  les  bureaux  de  la  justice.

A LIRE =>  Guinée/Coronavirus : Conakry tente de résister à la psychose

A 9 h 44 mn  le  président  de  l’instance  Aboubacar  Thiam ouvre  l’audience et appelle  le  préfet  à la barre, Safioulaye  Bah  avance et  s’arrête sans broncher  de  mot. Le  montant  de  la consignation  est  fixée  à 10 millions par  le  procureur  et  les  avocats de  la  partie  civile  estiment  que  c’est  exorbitant  et  plaident  pour  un  rabais  à  hauteur  de  deux  millions par le biais de Maitre Amadou Kourouma.

Les  avocats  de  Issa  Camara  pour  la  circonstance  au  service  du  préfet se  lèvent  et  annoncent  que  l’une  des  charges  dont  on  reproche  l’autorité  préfectorale  est  criminelle  et  non  correctionnelle et  déclarent  la  cour  incompétente  à  juger leur client.

La  tension  est  dans  l’air entre hommes  en  robe  et  le  président  Aboubacar  Thiam est  obligé  de  suspendre  la  séance  pour  quelques  minutes avant  de  revenir  déclarer  l’incompétence  de  sa  cour à juger  l’affaire.

A LIRE =>  Labé- Débat autour des dos d’âne de la discorde

La  seule  fois  où le  préfet  a  pris  la  parole  dans  cette  audience  introductive été  quant ses  avocats  l’ont  invités  à  s’asseoir, visiblement  détendu le  préfet  répond :

« non ! c’est  bon ça  dépend  de  la  durée et  je  suis  encore  là »

Avec  cette  décision prise  par  le  juge, le  procès  se  referme  – t-il  à  peine  ouvert ? ou bien  l’équipe de  Maitre  Amadou  Kourouma saura  rebondir et  revenir  à  l’attaque ? quoiqu’il  en  soit le  préfet  Safioulaye  Bah  aura  donné un  bon  exemple  au  citoyen  ce  mercredi  remportant  du même coup  le  premier  round  du  match  l’opposant  à Elhadj  Bhoye  Garambé.

                                                                                                                                       Ousmane K. Tounkara

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...
0 Shares
x