Labé : le torchon brûle entre le gouverneur de région et le FNDC

Top de nos lecteurs

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Ce samedi, l’actualité locale à Labé est polarisée par la sortie déclarative du gouverneur de région qui charge les membres du FNDC. Pour Madifing Diané, ses acolytes lui ont rapporté que le FNDC continue de s’incruster dans les diverses localités de sa juridiction avec en toile de fond des intentions de perturbation que le numéro un de la région prête à l’équipe des défenseurs de la constitution actuelle.

Madifing Diané parle d’une intention mauvaise cachée nourrie par des membres du FNDC qui à son avis  ont été identifiés et contre qui il n’hésitera pas à sévir pour garantir la sécurité et la paix et cela sans chercher à savoir les liens et soutiens éventuels que ces indivus peuvent avoir avec des tiers.

A LIRE =>  Occupations anarchiques des artères : une habitude déplorée par des citoyens de Conakry

Au gouverneur de continuer, que les personnes indexées  ont leur nom déjà entre ses mains  et qu’ils répondront de toute responsabilité leur incombant, avant de dire qu’il ne tolérera pas que les symboles de l’état soient pris à partie tout en demandant aux forces de l’ordre de ne pas faire de réserve dans l’exercice de leur mission.

La réponse du FNDC n’a pas tardé et s’est faite par le biais du coordinateur régional Alhabib Bah qui a rappelé que si la légalité existe elle est respectée par le FNDC et ses membres tout en rappelant que l’arrivée de Madifing Diané avait jeté une sorte de psychose sur la population et l’homme ne s’est pas loupé.

A LIRE =>  Journée internationale des femmes : Makany Komah se félicite de l'équité hommes-femmes dans son lieu de service

Alhabib a enfoncé le clou en disant que le gouverneur aurait dû organiser des rencontres pour revisiter l’histoire et clarifier sa position dans biens de tristes événements qui ont éclaboussé ce pays.

Le jeune homme a conclu par dire que s’il y a une volonté de perturber, elle nicherait chez les personnes animées d’un dessein ”revisionniste”.<<Aujourd’hui personne ne peut faire à quelqu’un…>>

Cette passe d’armes entre gouverneur de région et coordinateur du FNDC augure de prochains jours chargés de tension avec les marches en prévision dont la plus proche est annoncée pour le 6 janvier prochain.

Ousmane K. Tounkara

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...

Résultats des élections du 22 mars : Aboubacar Soumah du GDE ne mâche pas ses mots contre la CENI

La proclamation des résultats provisoires par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), donnant une large majorité à l’Assemblée Nationale le parti au pouvoir, le...
0 Shares
x