orangeguinee guicopresse UBA

Une vendeuse de pain (photo d'illustration)
Une vendeuse de pain (photo d'illustration)

Labé : frêle accord entre autorités et Boulangers

Après un moratoire d’une semaine accordée par les boulangers aux autorités préfectorales pour savoir la suite à donner au différent sur le pain, les deux parties se sont réunies lundi 1 er février pour conclure.Une hausse de 500 f  a été enregistrée sur la miche qui il faut le signaler avait perdu du poids depuis. Désormais, au four, la miche de 2500 s’acquiert à 3000 francs et devra être vendue aux citoyens avec la marge bénéficiaire de cinq cent francs soit 3500. Aussi, la baguette dorée  devra peser 500 grammes désormais pour que le prix payé soit proportionnel à la qualité du produit proposé par les boulangers et pâtissiers de Labé.

Pour Fodé Kaba président de l’union régional des boulangers et pâtissiers de Guinée, la satisfaction est là, quoique pas totale à cause de l’incertitude qui entoure le manque d’accord  au niveau supérieur entre producteurs de farine et autorités du pays qui doivent tabler sur le prix du sac.

Aux citoyens Fodé Kaba demande de la compréhension car ce n’est pas de « notre faute » a-t-il confié estimant que le but de la vente est de pouvoir faire un petit profit mais pas de perdre arguant que la clé de la solution à cette crise se trouve dans la paume de la main du gouvernement.

 

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »