A LA UNENouvelles des Regions

Labé : Dr Ahmed Artemis Gaye se recueille sur la tombe de son aïeul 232 ans après…

La venue du Docteur Artémis Gaye en terre foutanienne de Labé est tout un évènement et a mobilisé foule comme jamais.
Après le musée du Fouta et la visite de courtoisie aux autorités administratives et religieuses de la ville, le cortège a pris la direction du siège de la fondation Karamoko Alpha di côté de la sortie Nord de la grande Mosquée de Labé emplie à ras bord de monde.
Pour la circonstance, le grand Imam et inspecteur des affaires religieuses de la région Thierno Mamadou Badrou Bah a ouvert la valse des discours où il a rappelé que l’arrivée de la délégation de Mr Gaye avait été portée à la connaissance des érudits de la région qui ont béni la visite.
Puis, au nom de la fondation Karamoko Alfa mo Labé, El hadj Mamadou Bobo Diallo a prononcé le discours du président Élu hadj Mamadou Faza Diallo, la délégation de Timbo conduite par le grand Imam de la mosquée d’Almamya a aussi prononcé sa satisfaction devant l’implication du tout Labé pour la réception du lointain prince de Timbo.
Des Colas et autres bons auspices ont été échangés et Dr Artémis Gaye a été habillé du boubou traditionnel de cotonnade leppi.
Au cours de l’instance, le Noble Coran a été lu à partir de la sourate Yacine pour le repos de l’âme des disparus en général et pour le repos de l’âme du régent de Timbo, l’Almamy Ibrahima Sort Mawdho et son fils Abdourahmane que le destin a privé de retrouver Timbo avant sa mort.
Les bénédictions de clôture de la cérémonie de lecture de Coran faite ont été achevées après la prière de 14 heures à la mosquée de Karamoko Alfa mo Labé.
À la fin de cet exercice, le docteur Artémis Gaye précèdé des autorités religieuses de Labé et de Mamou a pu ensuite visiter le mausolée de son aïeul 232 ans après son décès en commençant par le mausolée de Karamoko Alfa et en terminant par celui du  grand père de l’actuel imam rahtib de la grande mosquée de Labé, Thierno Aliou Boubandyan.
Visiblement, très ému, le docteur Ahmed Artémis Gaye Barry a rappelé l’étendue de sa joie et a promis que la chaleur de cet accueil servira de motivation aux siens partagés entre le Libéria et les USA et qui n’attendent que son rapport qui du reste est positif pour  effectuer à leur tour cet impérieux pèlerinage vers la mémoire.
Piqûre de rappel, Dr Ahmed Artémis Gaye est de la  7 ème génération des descendants de l’ancien gouverneur de la province de Fodé Hajj.
Tkillah Tounkara
A LIRE =>  Labé_ Les citoyens spéculent  et vendent un litre d'essence à 16000 francs
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »