A LA UNENouvelles des Regions

Labé : circulation routière : vers la reprise de la répression du refus du port de casque

Alors qu’un décret du chef de l’état est venu renforcer l’interdiction de la surcharge pondérale notamment chez les conducteurs de motos pour raison de covid-19, les usagers de la route n’ont jamais été autant  irrespectueux de la  loi à Labé.

Le colonel Tidjane Sanoh, premier responsable régional de la sécurité routière estime que dans le cas d’espèce la répression est commune car émanant du chef de l’état à travers un décret.

D’expérience, l’officier de police a souligné que ce sont les pubères et les pré pubères qui  risquent leur  vie  en faisant une conduite fantaisiste mais pas que puisqu’il a expressément pointé le doigt sur certains chefs de famille qui peuvent embarquer toute leur famille sur une moto et rouler  sans se soucier du reste, il a expliqué que dans pareilles situations en cas d’obstacle sur le parcours immobiliser l’engin devient quasi impossible.

D’ailleurs, sous peu, le vieux combat en faveur du port de casque refera surface nous a appris le colonel Sanoh qui a précisé qu’à date même, il y a des mots immobilisées en fourrière et que les propriétaires ne récupéreront qu’après une semaine passée à la  fourrière.

Tout en réitérant l’interdiction de la surcharge pondérale, le colonel Tidjane Sanoh a rappelé la sanction à laquelle s’exposent les contrevenants :

A LIRE =>  Grave incendie au marché de N'zérékoré: le président du GOHA appelle une solidarité avec les victimes

« Les gens qui font ces bêtises seront appréhendés et leurs engins immobilisés en fourrière… »

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks