Une station de service à Labé
Une station de service à Labé

Comme le premier jour de la résistance active, une autre personne est tombée à Labé mardi 14 janvier 2020. Et comme le premier, le jeune home est tombé sous les balles.

Résident du quartier périphérique de Donghol, le jeune homme qui portait un t-shirt bleu a été fusillé à bout portant par les force de l’ordre au niveau de la façade d’entrée de l’hôpital comme nous l’a témoigné un de ceux qui ont porté le corps à l’intérieur :

« On se lançait des projectiles ave les forces de l’ordre devant le portail de l’hôpital quand un pick up a déboulé du centre-ville , les petits ont demandé à ce qu’on se sauve , c’est là que l’un des agents a dégainé pour tirer atteignant  ce jeune homme au front, la balle a traversé pour ressortir vers la nuque et la tête s’est broyé avec des bouts de cervelle un peu partout nus l’avons pris pour le déposer dans l’hôpital, il portait un t short bleu.

Depuis trois heures que nous sommes cloitrés à l’hôpital et les agents ont promis de m’abattre à la seconde om je mettrai le nez dehors moi aussi… »

L’autre blessé de la journée, s’est aussi pris une balle  qui a traversé les joues de part en part.

Pour le bilan sanitaire des deux premiers jours de résistance active de sources concordantes nous savons qu’il y a une quarantaine de blessés dont trois par balles parmi lesquels on dénombre les deux morts enregistrés.

Ousmane K. Tounkara