orange guinee guicopres uba guinee votre
Les locaux du Musée du Foutah
Les locaux du Musée du Foutah

La journée culturelle annuelle du musée du Fouta séduit encore une fois

La journée culturelle annuelle du musée du Fouta s’est tenue ce jeudi 15 décembre 2019 au siège du musée à Ndiolou dans le quartier Pounthioun. Cette année l’invité d’honneur était Amadou Diouldé Diallo, historien et journaliste sportif.

Pour cette année, le thème choisi est :

<< La musique traditionnelle, quel avenir?>>

Une interrogation digne d’une réflexion nationale avec tout ce que le pays compte de cadres chevronnés de la culture.

L’adresse de bienvenue a été prononcée par la directrice générale du musée, Hadja Koumanthio Zeinab Diallo qui a tressé des lauriers à l’invité d’honneur dont elle a rappelé le brillant parcours.A l’invité d’honneur, et au nom du musée,il a été symboliquement remis la cotonnade traditionnelle.

Puis le professeur Bonata Dieng directeur scientifique du musée a rappelé l’apport en 18 ans de son institution avant de confronter les jeunes à l’enjeu crucial du thème en testant leur connaissance des US et coutumes locales.

Elhadj Hamid Baldé, Imam et prédicateur le plus en vue de la région est venu apporter sa contribution dans le style multilingue concis et précis qu’on lui connaît, tout en rappelant  que travailler à faire rayonner sa culture est une bénédiction avant de de rappeler qu’à un de ses retours glorieux à la Mecque,Mahomet, prophète de l’islam (PSL) a été reçu et s’est réjoui de la musique traditionnelle.

<<Un homme sans tradition est comme un zèbre sans ses zébrures…>>

A son tour de parler, l’invité d’honneur de la journée a  quant à lui axé sa communication sur le rôle des maîtres de la parole dans les cultures traditionnelles avec des anecdotes particulières avant de conclure par un coup de pied dans la fourmilière sur l’échec de l’état à maîtriser sa politique de valorisation culturelle.

Un concert poétique a été donné par quelques écoles partenaires dont les complexes Hadja Koumanthio Z.Diallo, Hadja Kadiatou et la Cité du savoir qui a vu un gamin de la 9 ème déclamer un poème qui a affolé l’applaudimètre.

La troupe folklorique Djedjadjo Bhoye Barry de Bantignel a aussi apporté sa maestria au son des d’Istres, violoncelle, djembés

Un repas traditionnel a été partagé en famille et le soir clou de la journée une veillée culturelle s’est opérée dans l’amphithéâtre du musée avec à la baguette animation folklorique, théâtre et poésie.

Ousmane K. Tounkara

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »