orange guinee guicopres uba guinee votre
Des conducteurs de taxi-motos sur la route nationale Labé-Conakry
Des conducteurs de taxi-motos sur la route nationale Labé-Conakry

La décision de la mairie qui soulève l’ire des taxis motos

Depuis vendredi les échauffourées entre agents de la garde communale affectés  à rendre fluide la circulation  et taxis motos n’arrivent pas à s’éteindre. Des dommages que la bagarre a occasionnés le maire a cité des engins dont le tricycle de service de l garde communale et des panneaux de signalisation.

Lundi, une rencontre entre les conseillers communaux et les responsables des taxis motos élargis au secrétaire général des transports et mécanique général et au président de l’intersyndical a eu lieu à la commune et les parties se sont engagées à mettre la main sur les responsables du forfait surtout que des vidéos existent et sur lesquels même les numéros de taxis impliqués sont  visibles selon le maire Mamadou Aliou Laly Diallo.

Des enquêtes se feront et si elles révèlent que l’agent de la garde communale est fautif il subira aussi la rigueur de la loi.

En attendant entre autres mesures ayant découlé de cet échange, c’est la suppression de la gare où le scandale a éclaté ainsi que toutes les stations de taxis motos situées au cœur de la ville pour décongestionner les lieux et rendre plus fluide la circulation rassure le maire qui balaie tout règlement de compte aux taxis estimant que la mesure vise tant les marchandes que les taxis où les commerçants qui stationnent n’importe comment en ville.

A LIRE =>  Kindia : une nourrice meurt électrocutée au grand marché

Ce matin du mardi, les conducteurs de taxis, excédés par la mesure ont dans une folle et bruyante procession rencontré leurs responsables à qui ils ont soumis un ultimatum.

L’alternative est simple faire changer d’avis le maire ou organiser des élections afin que l’équipe soit changée à défaut laisser chaque conducteur de taxi se soustraire au payement du gilet et de toute autre taxe.

Dans la cohue, le syndicaliste rencontré a visiblement pris le parti de ses pairs et a estimé que le syndicat existe pour défendre les droits des militants à sa cause et que s’ils ne peuvent faire ce pourquoi  il est la les responsables sont prêts à démissionner.

Comme pour annoncer un long bras de fer à venir, ce mardi même la commune s’est fendue d’un  communiqué dans lequel elle rappelle que le déguerpissement se fera dès demain et que pour ce faire, les élus se réservent le droit de réquisitionner les forces de l’ordre pour mener à bien le travail.

Le maire et son équipe iront ils au bout de leur décision ? les taxis motos plieront-ils ?

Première réponse attendue mercredi au marché de Labé.

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »