orangeguinee guicopresse UBA
L'école primaire de Kipé dans la commune de Ratoma
L'école primaire de Kipé dans la commune de Ratoma

La coordination régionale des APEAE favorable à une année blanche

Alors que le MENA fait miroiter des cours à distance pour tenter de sauver l’année scolaire fortement perturbée par des crises politique, sociale et sanitaire, l’APEAE  souvent qualifiée d’instrument des autorités de l’éducation a pour ce coup voulu se démarquer de ces dernières et devant la tentative de sauvetage de l’année scolaire que porte Mory Sangaré elle préfère répondre par le forfait donc l’année blanche.

Invité de la rédaction de la radio espace ce lundi, le président de la  coordination des APEAE Alpa Oumar Moromi Diallo a rappelé qu’après cinq mois de cours les programmes piétinent à 30% et il serait insensé de tenter de rattraper un retard de 5 mois en seulement deux autres.

« Mieux vaut sacrifier l’année cette fois ci et reprendre l’année prochaine… »

Alpha Oumar Moromi Diallo a aussi dû réagir aux cours à distance que se veut porteur le ministre Mory Sangaré, l’homme a rappelé qu’à la faveur d’un autre partenariat les écoles avaient vécu l’enseignement à la radio avec la présence toutefois d’un maitre pour expliquer  les incompréhensions et faciliter la digestion de la leçon radiodiffusée mais a signifié que pour l’heure ni enseignants ni apprenants ne sont en classe avant de s’interroger :

« est-ce qu’on va regrouper en haute campagne par exemple, où les regrouper ?comment les regrouper ?Il y a des villages qui n’ont pas de TV et même s’il y a la TV est-ce qu’on peut regrouper «3, 4 ou 5groupes pédagogiques ?… »

Pour finir, le président de la coordination régionale des APEAE a rappelé que son entité n’est l’instrument d’aucune autorité avant de rappeler qu’elle a pour vocation de défendre les parents d ‘élèves tout en n’omettant pas de rappeler que les enseignants communautaires sont plus nombreux que ceux pris en charge par l’état.

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »