La codenoc

La Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution (CODENOC) est vivement préoccupée par la déclaration des acteurs de la vie nationale, réunis au sein du groupe dit du FNDC relative à l’organisation de mouvements à partir du lundi, 13 janvier 2020 à Conakry et dans des localités à l’intérieur du pays et les risques réels et graves de menaces à la paix sociale, de violations de libertés et droits humains ainsi que de déstabilisation des institutions qu’elle comporte.

La CODENOC dénonce une déclaration irresponsable et belliqueuse portant clairement sur des projets d’organisation et de commission de violences graves et généralisées en vue de porter sérieusement atteinte à la sécurité de paisibles populations et leurs biens ainsi qu’à la sureté intérieure de l’Etat et de la continuité de l’ordre constitutionnel.

La coalition démocratique lance un appel pressant à l’Etat et à ses démembrements, à prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires, conformément aux moyens et aux modalités légaux et conventionnels de maintien et de rétablissement d’ordre pour assurer la sécurité des citoyens et des biens sur l’ensemble du territoire national.

En vertu de sa fonction de prévention et de punition des infractions aux lois, la coalition invite les cours et les tribunaux à prendre incessamment toutes les mesures visant à prévenir la survenance de crimes et délits tels que publiquement annoncés par de délinquants réunis au sein du groupe dit du FNDC.

Au regard des appels réitérés sans cesse, en faveur de la commission d’infractions et en raison du caractère illégal et antidémocratique de ses actions et de son projet, ainsi que du fait de l’association de fauteurs de troubles en son sein qui nourrissent et entreprennent des projets de déstabilisation des institutions légitimes et de nuisance au « vivre ensemble », la CODENOC invite les autorités à dissoudre, à interdire de toute activité sur le territoire, le groupe dit du FNDC et à faire répondre de leurs actes devant la loi, ses acteurs.

La coalition appelle vivement les paisibles populations où qu’elles se trouvent sur le territoire de la république à la vigilance et à la retenue en vue d’éviter au pays de courir les risques de crises majeures aux conséquences fâcheuses sur la paix et la quiétude sociales, l’unité et la concorde nationales.

La Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution réitère son appel à tous les citoyens épris de justice et de démocratie à maintenir et à intensifier leur engagement en faveur du respect du droit imprescriptible et inaliénable du peuple souverain de Guinée à se doter d’institutions légitimes et à gouverner lui-même à son destin.

Vive le référendum constitutionnel !

Vive la nouvelle Constitution

Vive la République !

Conakry, le 12 janvier 2020

LA CODENOC