Rate this post

La vaccination et l’examen de suivi des résidents guinéens se déroulent actuellement au Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS), construit par la société Rusal en pleine épidémie d’Ébola. Ce jeudi 07 septembre, la Miss Guinée-Russie 2017, mademoiselle Nènè Oumou Barry, a effectué une visite au Centre de Recherche en épistémologie, microbiologie et soins médicaux (CREMS) de Kindia pour offrir des cadeaux aux volontaires vaccinés et des médicaments à l’hôpital.

Pendant cette visite la Miss Guinée-Russie 2017 était en compagnie de Mme le gouverneur de la région Administrative de Kindia, Sarangbé Camara , de l’ambassadeur plénipotentiaire de la Fédération de Russie en Guinée, Alexandre Bregadzé et du représentant de Rusal en Afrique Pavel Vassiliev.

L’occasion a été opportune pour le diplomate Russe d’apprécier Rusal et les agents du Centre de Recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux (CREMS) pour des loyaux services qu’ils sont entrain de rendre à la nation guinéenne. Dans son intervention, Alexandre Bregadzé a noté que l’un des objectifs clés de la Russie est de transformer ce centre en un centre sous régional qui est d’ailleurs le sentiment qui anime le Chef de l’État, Pr. Alpha Condé qui se bat aussi pour l’implantation des usines de fabrication des produits pharmaceutique en Guinée.

Dans sa communication, la Miss Guinée-Russie 2017 , Nènè Oumou Barry s’est d’abord félicitée des relations de bonne coopération qui ont toujours existé entre la Guinée et la Russie. Selon elle, c’est grâce à ces bonnes relations qu’elle a pu aller en Russie pour poursuivre ses études et participer à ce concours qui lui a permis de remporter cette couronne. « En ma qualité de Miss Guinée Russie 2017 et étudiante guinéenne en Fédération de Russie, je ne pouvais venir en Guinée chez moi sans magnifier mon soutien à cette campagne à travers cette visite que je rends aux premiers volontaires du vaccin russe contre le virus Ebola. Ces braves femmes et hommes ont compris que la meilleure façon de se protéger contre le virus Ebola est de prendre le vaccin. Je voudrais dire un grand merci à la compagnie RUSAL et à la Fédération de Russie pour cette initiative qui n’est pas une première », a-t-elle dit.

Le gouverneur de Kindia, Mme Cissé Sarangbè Camara a, au nom des populations de sa juridiction particulièrement les volontaires, saluée l’esprit patriotique de la donatrice dans sa volonté d’apporter un plus en ce qui concerne l’encouragement de ces citoyens qui ont eu le courage et la volonté de prendre l’essai vaccinal de ce produit russe. Un produit rentre dans le cadre de la protection contre Ebola. «La Russie et la Guinée sont deux pays qui se tiennent depuis 1958, et elle est toujours restée aux côtés de notre pays dans les moments de bonheur et de difficulté. Je remercie beaucoup Rusal car tout cela a été possible c’est grâce à cette compagnie qui ne cesse d’apporter de multiples efforts pour satisfaire les besoins de nos populations à l’image de la construction du CREMS qui a coûté plus de 10 millions de dollars», — a ajouté Sarangbè Camara.

Plus d’un millier de volontaires seront vaccinés au cours de ces tests qui seront menés sur le site du Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS), construit par RUSAL dans la province de Kindia. Le programme de ces tests consiste en une vaccination de bénévoles et un suivi pendant un an de leur santé et du développement de leur immunité. Le vaccin russe contre Ebola « GamEvak Combi » a été confectionné par le Centre fédéral de recherche en épidémiologie et en microbiologie N.F. Gamaleya. Le médicament a été développé sur ordre du Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine qui avait été sollicité fin 2014 par le Président de la République de Guinée, Alpha Condé.

Interrogé sur son état de santé quelques jours après la prise du vaccin Ibrahima Keita, volontaire d`essai vaccinal, constate : « je me porte bien et ce qui est important non seulement je me suis définitivement protégé contre une éventualité de la maladie à virus Ebola et j’ai fait un bilan complet. Je demande aux guinéens de venir se faire vacciner car ici Rusal à travers l’Administration de CREMS a pris toutes les dispositions tout se passe très bien ».

À rappeler que les tests post-homologation du vaccin russe « GamEvak Combi » ont été officiellement lancés en Guinée le 09 août dernier par la compagnie RUSAL et le Ministère russe de la Santé. Aujourd’hui, plus de 160 volontaires ont été vaccinés et le processus continue puisqu’il y a encore des personnes qui attendent d’être vaccinées.

Ousmane Cissé pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here