Rate this post

L’insécurité qui a pris une allure inquiétante en Guinée était à la Une de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG-Arc-en-ciel de ce samedi 3 juin 2017. Ce parti au pouvoir en Guinée par la voix de Sanoussy Bantama Sow, ministre conseiller à la présidence de la République et membre du bureau politique national dudit parti n’a pas été tendre avec les responsables de la sécurité en Guinée en général et Conakry en particulier.

Dans son discours entrecoupé par les applaudissements des militants, l’ancien ministre délégué aux guinéens de l’étranger a qualifié les personnes en charge de la sécurité d’incompétentes. Avant de leur demander de démissionner si elles ne peuvent pas jouer leur rôle.

Dans un ton ferme, Monsieur Sow a dit que son parti lance un appel solennel à tous ceux qui s’occupent de la sécurité dans ce pays, de jouer leur rôle.

“S’ils ne peuvent pas, ils n’ont qu’à rendre le tablier parce que le Professeur Alpha Condé ne peut pas se battre pendant plus de 40 ans pour une Guinée Unie et prospère et on confie des responsabilités à des cadres qui sont incapables de jouer leur rôle. Chaque matin, tu entends qu’un taximan est assassiné, quelqu’un a été attaqué. Ils ont tué récemment le chauffeur ou frère de madame Faro. Nous lançons un appel solennel aux responsables de la sécurité de jouer leur rôle. Tout le monde est concerné par l’insécurité. Quand le malfrat attaque quelqu’un, il ne cherche pas à savoir s’il est du RPG, de l’UFDG ou d’un autre parti politique”, a-t-il indiqué.

Avant de terminer, l’ancien ministre de la jeunesse a dénoncé les enquêtes que les services de sécurité ouvrent et qui n’aboutissent jamais.

“Nous invitons tous les services chargés de la sécurité de se retrouver les jours à venir pour prendre des dispositions nécessaires afin de mettre fin à cette insécurité”, a-t-il lancé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
aliousarayabhe@gmail.com
(+224) 622 304 942

[1-click-image-ranker]

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here