CultureEducationLibre Opinion 2

INCROYABLE MAIS VRAI:Des corbeaux ont appris à ramasser les mégots de cigarette pour nettoyer les rues

Des corbeaux éboueurs. C’est un spectacle un peu particulier que les habitants de Södertälje, une petite ville située non loin de Stockholm en Suède, peuvent assister, rapporte le Guardian relayé par Le Point. Corvid Cleaning, une start-up locale, a en effet appris à des corbeaux à ramasser des mégots de cigarettes pour nettoyer les rues de l’agglomération. Les oiseaux sont récompensés par de la nourriture à chaque mégot jeté. « Ce sont des oiseaux sauvages qui participent sur la base du volontariat », précise le fondateur de Corvid Cleaning.

Une espèce intelligente
Le projet est encore en phase de test. Les oiseaux sont entraînés à identifier et attraper des mégots. Dès qu’ils en déposent un dans une poubelle spécialement conçue, une machine imaginée par la start-up délivre aussitôt quelques graines en guise de récompense. L’entreprise a choisi des corbeaux de Nouvelle-Calédonie pour son expérience. Cette espèce est réputée pour son intelligence et ne risque pas de « manger les déchets par erreur », explique
Corvid Cleaning. L’intervention des corbeaux pourrait permettre d’économiser plus de 75 % des coûts liés au ramassage de mégots en milieu urbain. L’expérience doit se poursuivre pour confirmer l’efficacité des oiseaux sur ce type particulier de déchets. Outre l’apprentissage, la start-up s’assure que la santé des corbeaux participants n’est pas impactée par ce ramassage, les mégots pouvant effectivement contenir de nombreux produits nocifs.

A LIRE =>  Éducation/Guinée: le ministre Guillaume Hawing lance les travaux de construction d'une école primaire à Dixinn port

Elle trouve un chat affaibli, l’accueille chez elle… et est surprise quelques jours plus tard Après avoir retrouvé un chat affaibli dans une forêt des Vosges en France, une femme a décidé de le sauver. Elle l’a emmené chez le vétérinaire et l’a ensuite recueilli chez elle.
Mais elle a rapidement compris que l’animal présentait un comportement étrange. Il s’agissait d’un chat sauvage rapporte le site ouestfrance.fr. Alors qu’elle se promenait il y a quelques mois dans une forêt des Vosges, une femme a retrouvé un chat en mauvais état. Elle a aussitôt décidé de le récupérer afin de le soigner et l’animal a été pris en charge par un vétérinaire, relate Lorraine Actu jeudi 10 février 2022. Le spécialiste a alors constaté que le félin avait attrapéle virus du typhus et avait «beaucoup de vers intestinaux », raconte l’Association de secours et de placement des animaux (ASPA) des Vosges sur sa page Facebook. Une fois soigné, le chat a rejoint le domicile de la Vosgienne. Mais cette dernière s’est rapidement aperçue qu’il présentait un « comportement étrange», indique l’ASPA. L’animal n’était pas propre, grognait lorsqu’il mangeait, attaquait les autres chats et ne se laissait approcher que par l’habitante.
Un animal protégé
L’association a aussitôt été alertée et a contacté des professionnels afin de réaliser des
examens. Ces derniers ont alors affirmé qu’il s’agissait d’un chat sauvage. «Comme le chat
forestier est un animal protégé et sauvage, il est interdit de le garder et le domestiquer »,
précise l’ASPA sur Facebook. De plus, l’association indique qu’en grandissant, l’animal serait
devenu dangereux pour l’entourage familial ainsi que pour les animaux de compagnie. Le félin a donc été conduit au centre de sauvegarde de la faune Lorraine, situé près de Metz. Il sera relâché dès qu’il aura retrouvé son instinct sauvage et pourra se nourrir seul.

A LIRE =>  Le Ministre Alpha Bacar Barry face aux élèves sages-femmes de Pita
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »