A LA UNENouvelles des Regions

Idrissa Sampiring Diallo : « La liberté de la presse poursuit sa chute libre en Guinée… »

Au lendemain de la journée internationale  consacrée à la liberté de la presse notre rédaction a  interrogé Idrissa Sampiring Diallo à la fois journaliste et défenseur des droits de l’homme qui fidèle à lui-même a mis le pied dans le plat :

« Il faut dire que la situation est déplorable, la liberté de la presse poursuit sa chute libre, en 10 ans nous n’avons fait que reculer soit de 2,3 ou 4 points par an.

Pour moi on a perdu beaucoup d’acquis en république de Guinée depuis que le professeur Alpha Condé a pris le pouvoir, toutes les lois prises en faveur de la presse l’ont été avant lui et depuis qu’il est venu, il a mis pied sr les lois, vous avez remarqué qu’on n’autorise pas de nouveaux médias en Guinée à part ceux proches de la mouvance présidentielle… »

En exemple, l’activiste a cité la naissance de Global Fm, le retrait de la licence d’exploitation de Familia DMB et la fermeture du médium etc.…

A la question de savoir s’il y a de quoi être fier de la presse guinéenne aujourd’hui, Idrissa Sampiring Diallo  a salué l’effort des professionnels  en s’accentuant sur les individualités qui  tentent de sortir la tête hors de l’eau mais qui malheureusement sont sous le diktat des promoteurs des médias plus entrepreneurs et commerçants que professionnels et plus attiré par l’argent que les garanties légales accordées.

A LIRE =>  Guinée: le gouvernement et le PNUD lancent les travaux de l'atelier de validation du plan national de suivi et évaluation des ODD

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »