orangeguinee guicopresse UBA

Guinée: vers la mise en place du Conseil National de la Jeunesse (CNJ)

Le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, compte mettre en place très prochainement, le Conseil National de la Jeunesse de Guinée (CNJG). L’annonce a été faite ce mercredi 10 mai 2017, par le Ministre de la Jeunesse, Moustapha Naité au cours d’une Conférence de Presse qu’il tenu à son département. Devant un parterre de journalistes, le Ministre Naité a non seulement expliqué les motivations de cette initiative, le rôle de ce conseil, mais aussi et surtout les dispositions prises par son département pour la réussite dudit conseil au bénéfique des jeunes guinéens.

Selon Moustapha Naité, « le Conseil national des jeunes de Guinée, sera une structure faitière représentative de la jeunesse de guinée dans son ensemble et est un organe consultatif au niveau des Pouvoirs Publics. C’est un processus que nous avons lancé à travers le premier communiqué du ministère demandant à toutes les associations de se mettre en règle pour pouvoir avoir les documents nécessaires pour participer au processus qui sera mener par les jeunes et pour les jeunes avec l’encadrement du Ministère de la Jeunesse », a-t-il indiqué.

Parlant des principaux objectifs dudit conseil, le ministre dira que : « c’est d’être d’abord cette instance de fédération des initiatives des jeunes de Guinée, un conseil qui pourra représenter les jeunes de Guinée dans des rencontres internationales ; Aussi nous avons voulu avec ce processus participatif, donner l’opportunité aux jeunes guinéens de pouvoir participer au développement du pays, mais aussi et surtout à la résolution des problèmes qu’ils rencontrent liés notamment à leur épanouissement culturel, économique et social ».

Les critères de la Charte Africaine de la Jeunesse ratifiée par la Guinée en juin 2011 seront respectés à la règle, a promis le Ministre de la jeunesse : « nous allons nous conformer à la Charte Africaine, qui définit les limites de la jeunesse ne participera à ce processus que les jeunes qui ont entre 15 et 35 ans. »

Elles sont très nombreuses ces associations guinéennes à être manipulées par les politiques, mais pour cette fois si, le ministre rassure : « Nous nous sommes doté d’un processus participatif qui a été validé au niveau du conseil des Ministres pour répondre aux inquiétudes des uns et des autres. Donc, ce conseil a pour rôle essentiel que de répondre aux aspirations des jeunes, il ne sera pas une source d’inquiétude ou de conflit pour les jeunes ».

Mais aux dires du ministre, la mise en place de ce conseil national des jeunes doit être précédé par la rédaction de projets de textes juridiques, l’organisation d’ateliers d’appropriation de ces textes dans toutes les régions naturelles que compte le pays ; ensuite la tenue d’ateliers d’amendements desdits textes au niveau des préfectures et régions de la Guinée ; le tout clôturé par un atelier national de validation des textes et une large campagne médiatique d’information et d’explication desdits textes.

Oumar M’Böh pour Aminata.com
+224 622 624 545/666 369 744
mbooumar@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »