Elhadj Thierno Mamadou Bah du mouvement les brassards rouges
Elhadj Thierno Mamadou Bah du mouvement les brassards rouges

Cette question de troisième mandat en faveur du président de la République continue à faire le buzz en Guinée à une année avant l’élection présidentielle. Ce samedi 6 avril 2019, un nouveau mouvement appelé ‘’brassard rouge’’ a annoncé son existence à travers une conférence de presse à la maison commune des journalistes.

Ce mouvement vient s’ajouter à celui qu’on a assisté à sa naissance cette semaine appelé Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) avec le même objectif ‘’contre un 3ème mandat’’.

Brassard rouge est composé des membres de la société, des leaders politiques et d’autres personnes venant de différents secteurs.

Dans son allocution, le président du parti NGC a indiqué que leur mouvement est un mouvement populaire, tout le monde peut être brassard rouge. « Les revendications aujourd’hui, il faut réinventer carrément la lutte sociopolitique, puisque l’ancien modèle est devenu caduc. Donc, il faut réinventer cette lutte, elle ne vise pas quelqu’un particulièrement, mais c’est un mouvement qui revendique le bien-être. Il est là pour tous les guinéens qui veulent le bonheur de ce pays. », a indiqué Thierno Mamadou Bah.

Poursuivant son intervention, l’ancien journaliste, a demandé à la population guinéenne: « tous ceux-là qui s’indignent de la situation actuelle, qui sont contre le 3ème mandat, contre la prorogation du mandat des députés, qui sont contre la modification de la constitution et qui sont pour le fondement de la démocratie de mettre ce brassard rouge. On ne laissera personne piétiner cette constitution. Nous serons là pour la défendre dans l’intérêt de tous les guinéens », a-t-il rassuré.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com