Guinée: la stigmatisation des survivants d’Ebola préoccupe USAID
Noter l\'article

La Directrice de l’USAID Guinée Barbara Dickerson, a procédé, le mercredi, 25 octobre 2017, à la pharmacie centrale de Guinée la remise des produits et équipements médicaux au ministère de la santé.

Dans son allocution, Barbara Dickerson,  a fait savoir qu’un grand nombre des survivants de l’épidémie d’Ebola en Guinée en 2014 continuent de souffrir de complications médicales persistantes après être guéris d’Ebola. Selon elle, ils souffrent également de la stigmatisation et d’autres obstacles.

Plus loin ,  la représentante de  l’USAID en Guinée  dira , « Pour renforcer la capacité des médecins qui travaillent avec les survivants et  réduire la stigmatisation et autres obstacles qui empêchent les survivants d’avoir une vie normale dans la société, l’USAID a financé l’achat de  produits de laboratoire et équipements médicaux dans le cadre du Projet appuyant l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS),  intitulé  ʺprévention de la transmission de la maladie  à virus  Ebola et du renforcement des services pour les  guéris d’Ebola . Ce don viendra en appui à un certain nombre d’activités concourant à atteindre les objectifs du projet».

Aux dires de Barbara Dickerson, les produits de laboratoire reçus  seront destinés au laboratoire de fièvres hémorragiques pour être utilisés pour des  examens appropriés  dans le cadre  des activités de prévention de la transmission de la maladie à virus Ebola. Quant à l’équipement médical, il sera  destiné à renforcer  la qualité des soins, de certaines formations sanitaires afin d’améliorer  la qualité  des soins de qualité aux populations  y compris les guéris d’Ebola.

De son côté, le représentant du ministre de la santé, Dr. Sakoba Keita,  a salué tout d’abord les efforts  fournis par  cette institution. « L’USAID  intervient dans toutes les composantes de notre système sanitaire afin de l’améliorer pour pouvoir faire  face aux épidémies de façon générale. Mais aussi,  renforcer notre capacité dans la période poste Ebola. Donc, ce don que nous recevons composé des lits d’hôpital, de produits et d’équipements médicaux, rentre dans le cadre d’un projet prioritaire du ministère de la santé. En vue de renforcer notre capacité à être plus vigilant  pour qu’on puisse détecter à temps les résurgences de cette maladie qui a endeuillé tant de guinéens. Les membres de l’agence nationale de sécurité sanitaire  ne ménageront aucun effort pour utiliser à bon échéant ces équipements   pour l’intérêt supérieur du peuple de Guinée», a-t-il promis.

Zézé Enèma Guilavogui pour aminata.com

Tel +224 622 34 45 42

zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here