orange guinee guicopres uba guinee votre
Une marée humaine lors de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Une marée humaine lors de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Guinée : deux opposants tués par balles lors d’une marche funèbre (Police)

Comme on vous l’annonçait dans l’une de nos précédentes dépêches, des éléments des forces de l’ordre ont ouvert le feu ce lundi 4 novembre 2019 sur le cortège funèbre des 11 jeunes opposants au troisième mandat pour Alpha Condé. Ils avaient été tués les 14, 15 et 16 octobre dernier lors d’une manifestation à l’appel du front national pour la défense de la Constitution (FNDC).

Les forces de l’ordre fortement déployés sont intervenues pour disperser brutalement la foule. Des violences ont alors éclaté entre les forces de l’ordre et les militants du front anti-3e mandat venus participer à l’inhumation des victimes.

Selon le FNDC, l’une des victimes s’appelle Abdoul Rahimy Diallo, âgé de 18 ans. Il annonce plus de 13 blessés par balles dont trois cas très critiques. L’un des gardes rapprochés du président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo a été grièvement blessé. Il aurait reçu une balle au niveau du genou. Des violences qualifiées de disproportionnées par le FNDC se sont repandues dans plusieurs quartiers de ce bastion de l’UFDG. On apprend qu’une jeune femme a été violemment molestée. Il s’agirait de Mariama Dalanda Baldé, fille d’un haut cadre du principal parti de l’opposition. Mariama Dalanda aurait été violemment prise à parti par des gendarmes qui lui ont assené des coups. La victime a été admise dans une clinique de la place où il reçoit des soins intensifs.

De son côté, dans une déclaration rendue publique dans la soirée, la police, par la voix de son porte-parole Mamadou Camara parle de deux morts par balles et plusieurs blessés. Il parle également d’un P.A saccagé par des manifestants.

La police n’a pas hésité à lancer du gaz lacrymogène à la mosquée pendant la prière funèbre et au cimetière pendant l’enterrement.

Les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs arrestations de jeunes en majorité.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »