A LA UNESocieties & Divers

Guinée : des Bouillons non consommable découverts

La prolifération des bouillons (cube Maggi), sur le marché guinéen, préoccupe le secrétariat général à la présidence, chargé des services spéciaux de la lutte contre la drogue, le crime organisé.

Suite à cette situation, le département en chargé dirigé par le Colonel Moussa Tiegboro Camara, a présenté vendredi 27 avril 2018, dans les locaux de son institution, les marques de  bouillons conformes aux normes SN0 3-146 et non conformes à la consommation devant les médias.

Après avoir, mener des enquêtes pour identifier des marques de bouillons consommés en République de Guinée, les enquêteurs  ont découvert  sur le marché guinéen 108 bouillons.

Pour Souleymane Bah commissaire principale de police à l’OPG, ils ont voulu que ces importateurs viennent chez eux au service mais  ça été impossible, malgré les communiqués qui ont passés dans les médias pour les recevoir  dans nos locaux, c’est ainsi, qu’ils ont écrit au ministère du commerce pour la collaboration. « Mais hélas jusqu’à présent c’est  15 importateurs  seulement qui sont venus se présenter  au département »,  a-t-il regretté.

De  son côté,  Mohamed Lamine  Souaré, médecin au secrétariat général à la présidence, chargé des services spéciaux de la lutte contre la drogue, le crime organisé et la répression des délits financiers et économique, a fait savoir que, vu le nombre de marques des cubes Maggi aujourd’hui en guinée, ils  contactent l’organisation mondiale de la santé (OMS), qui a classifié les différentes  conséquences de la consommation incontrôlée de ces bouillons.

A LIRE =>  Communique de la Coordination Nationale des Foulbhés et Haali-Poular de Guinée,

« Qui sont entre autres la faiblesse sexuelle chez les hommes et femmes, les saignements vaginaux, les troubles cardiaques, génitaux, hypo ou hypertension, la gastrique, trouble de comportement chez l’enfant, le cancer  … donc, c’est devenu un problème de santé public ».

Par ailleurs, colonel Moussa Tiegboro Camara a dit qu’ils ressentent en tant qu’observateurs, service du crime organisé, citoyens face à cette problématique de bouillons.

« Les 96 marques ne sont pas consommables jusqu’à preuve de contraire, après le constat, il y a une prolifération négative des bouillons cube Maggi. Ces bouillons non certifiés jusqu’à preuve de contraire. On a enregistré 37 marque de bouillons, mais nous n’avons pu avoir que 9 marques d’échantillons conformes, sur 11   qu’on a eu à déposer au départ, deux ne sont pas du tout conformes »,  a conclu Saidou Diallo contrôleur général de police

Zézé Enèma Guilavogui pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 34 45 42

Zezeguilavogui661@gmail.com

 

                                                 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks