A LA UNEPolitique

Guinée: après les opposants, la Presse dans le viseur de la junte militaire (FNDC)

D’après nos sources au sein de la Haute Autorité de la Communication ( HAC), le Président de l’organe régulateur des médias en Guinée, Boubacar Yacine Diallo aurait reçu des fermes instructions du CNRD de museler les organes de presse qui refusent de suivre les directives liberticides qui auraient été prises par la Direction de la Communication et de l’Information ( DCI) de la Présidence de la République et des chargés de communication de certains départements ministériels.

À cet effet, le CNRD aurait intimé au sieur Boubacar Yacine Diallo de procéder à la fermeture de tout organe de médias qui n’acceptera d’obéir à la ligne éditoriale du Palais Mohamed V et de ses valets.

Tout en réaffirmant son attachement aux valeurs démocratiques et à la liberté de la presse, le FNDC réitère son soutien indéfectible aux acteurs de médias et invite tous les journalistes, associations, patrons et syndicats de presse à ne pas pas céder à cette atteinte flagrante à la liberté d’expression voulue par le CNRD.

Le FNDC reste convaincu que ces manœuvres illégales dont le seul but est de favoriser la gestion solitaire de la transition ne feront que renforcer la conviction et la détermination des citoyens pro démocratie à se battre par tous les moyens légaux pour exiger un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

A LIRE =>  Guinée: le programme YouthConnekt officiellement lancé

Conakry, le 31 juillet 2022

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

La Coordination Nationale du FNDC

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »