orangeguinee guicopresse UBA
Violentes manifestations de jeunes en Guinée
Violentes manifestations de jeunes en Guinée

Grève des enseignants: de manifestations d’élèves signalées dans plusieurs quartiers

Une grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) paralyse le système éducatif guinéen depuis le 3 octobre dernier. Comme la semaine dernière, des élèves ont investi des rues de la banlieue de Conakry.

À Kipé dans la commune de Ratoma, une manifestation d’élèves qui réclament le retour des enseignants dans les salles de classe a été dispersée par les forces de l’ordre.

À Lansanaya barrage et Dabompa dans la commune de Matoto, des élèves étaient aussi dans la rue. Cette situation a obligé les écoles privées à libérer les enfants qui y étudiaient.

L’axe Bambeto-Cosa reste paralysé par des jeunes qui empêchent la circulation de tout véhicule.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »