Les préparatifs pour une bonne organisation des examens nationaux à Coyah vont bon train, déclare la Directrice préfectorale de l’éducation (DPE). Au cours d’un entretien exclusif qu’elle nous a accordé à la veille du démarrage du BEPC, Fatoumata Kemoko Traoré a indiqué que des réunions ont eu lieu avec les différentes autorités pour un bon déroulement de cet examen d’entrée au lycée.                                         

Comme l’examen d’entrée en 7ème, Madame Diop Fatoumata Kemoko Traoré soutient que tout est réuni pour une bonne organisation du BEPC. Pour atteindre cet objectif, elle assure que toutes les autorités se sont impliquées pour une bonne réussite de l’examen.

Nous avons fait des réunions avec les délégués et les différents acteurs concernés. Après ces réunions de sensibilisation et de partage sur les règlements généraux de l’examen, tout le monde s’est rendu dans les centres pour organiser la réception des candidats dans des meilleures conditions“, explique-t-elle.

Parlant du volet sécuritaire, la directrice précise que Coyah abrite 25 centres d’examen. “Cette année on a impliqué les autorités préfectorales dont le préfet en personne et les APEAE dans la sensibilisation”, ajoute-t-elle.

S’agissant du nombre des postulants, elle précise qu’il y a  7.535 candidats dont 3.297 filles. Pour le Franco-arabe, 111 collégiens dont 28 filles vont affronter les épreuves du BEPC. “Ces centres seront sécurisés par la police et la gendarmerie. En plus, il ya un agent de la santé qui est là avec suffisamment des produits. Deux surveillants par centre”.

Plus loin, elle souligné que des dispositions sont prises pour limiter au minimum les fraudes.  “Au jour d’aujourd’hui, tout le monde sait que le ministre a porté plainte contre X. Cela est au niveau de la gendarmerie et de la police. Tolérance zéro on ne fait que renforcer ce slogan. Tout le monde est informé, sensibilisé pour le bon déroulement de tous les examens“, affirme-t-elle.

Pour conclure, la Directrice préfectorale de l’éducation de Coyah a émit des remerciements à l’endroit des autorités du pays: “Je demande aux candidats de rester sereins. Je profite de cette occasion pour remercier très sincèrement  le président de la République, le nouveau ministre de l’enseignement pré-universitaire monsieur Ibrahima Kalil Konaté qui ne ménagent aucun effort pour améliorer la qualification de notre système éducatif

Ousmane Camara pour Aminata.com

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here