Dans notre précédente publication une erreur s’est glissée sur l’article « ils exigent des mesures d’accompagnement d’un millier de milliards de francs ». Au lieu de 1500 milliards de francs guinéens, lisez plutôt quelques (15) quinze milliards de nos francs que les conseillers du CNT exigent d’avoir comme mesures d’accompagnement. Le reste est inchangé. La rédaction s’excuse pour les désagréments et vous remercie d’avance pour votre compréhension habituelle.

Pour la Rédaction, le Directeur de Publication
Baldé Abdallah pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here