Education

Dr ALIOU BAH: EL-HADJ BARRY 4, je t’écris ce soir pour t’accompagner avec ce texte :

A Propos de la fiscalité et le tourisme Le tourisme est une activité en plein essor : 1,1 milliard de personnes le pratiquent chaque année.
Il occupe parmi les échanges économiques internationaux une place originale à plus d’un titre. Certains espaces accueillent d’importants flux de touristes.
Les effets du tourisme sur les paysages et les sociétés sont nombreux. Tout d’abord, c’est un échange qui ne porte pas sur des flux de marchandises, mais sur des flux humains avec toutes les conséquences, notamment culturelles et politiques, que peut avoir une migration, souvent massive, d’individus. En outre, cette activité ludique, autrefois réservée à quelques originaux, est devenu « la première industrie mondiale avec 12% du PNB, 7% de l’investissement brut, 6% des emplois ».

Enfin, sur le plan fiscal, alors que dans le commerce international, en vertu du principe du pays de destination, les produits et services sont échangés à des prix hors taxes, les dépenses et les recettes touristiques sont toujours grevées des impôts à la consommation.
Il y a donc en matière de tourisme, un second marché des échanges extérieurs, qui fonctionne dans des conditions fiscales totalement différentes du marché principal, puisque les prix y sont grevés des impôts de consommation en vigueur dans les pays où les dépenses ont lieu. Ainsi la fiscalité exerce -t-elle une forte influence sur ce secteur de l’économie, particulièrement sensible à la pression fiscale, en raison notamment de la concurrence très vive qui s’y manifeste et oblige souvent les prestataires de services touristiques à travailler avec des marges réduites.
Toutefois, il serait faux de croire qu’il existe un régime fiscal spécial du tourisme.
La politique fiscale, si tant est qu’elle existe dans ce secteur, se borne à assurer une certaine neutralité de l’imposition indirecte et à stimuler, par des incitations ponctuelles, l’activité économique multiforme que constitue le tourisme.
Dr ALIOU BAH, Auteur de ce texte

A LIRE =>  Enseignement pré-universitaire: ce qu'il faut retenir de la rencontre de Guillaume Hawing avec les fondateurs des écoles privées
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »