L’insécurité prend de l’ampleur. Les attaques à main armée se multiplient. Dans la nuit de lundi au mardi 12 novembre, des inconnus ont attaqué trois magasins au grand marché de Madina, dans la commune de Matam, a-t-on appris.

D’après nos sources, les malfrats ont vidé tout le contenu des magasins pris pour cible. En signe de protestation, six marchands auraient intimé à leurs collègues  de fermer les magasins. Les instigateurs de cette démarche de protestation ont été arrêtés par la gendarmerie. Ils sont accusés d’organiser de troubles à l’ordre public.

 

Le général Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale, qui s’est déployé sur les lieux a promis la libération des personnes interpellées. Au moment où mettions cet article en ligne, les cadres du GOHa, une structure de commerçants  et le patron de la gendarmerie sont en conclave.

 

Alpha Oumar Diallo et  Oumar Bo pour Aminata.com

PARTAGER