Le célèbre chroniqueur islamique a recouvré sa liberté, ce mercredi 24 mai de la maison centrale de Coronthie. Après avoir purgé sa peine de la décision de la première instance le condamnant à 18 mois de prison dont 12 avec sursis, Oustaz Taibou Bah est libéré, a appris Aminata.com de source proche de dossier.

Par ailleurs, le dossier est traité à la Cour d’appel de Conakry. Récemment, deux personnes avaient porté plainte contre lui pour escroquerie et abus de confiance d’un montant de 3 milliards de francs guinéens.

Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here