A LA UNEEconomieSocieties & Divers

Dabola : Les longs courriers rejettent les nouveaux tarifs du transport

S’achemine-t-on vers une nouvelle crise sociale en Guinée sous l’ère Alpha Condé ? En tous les cas dans le secteur des transports, la grogne a déjà commencé. À Dabola du moins les transporteurs longs courriers refusent d’embarquer ce matin pour Conakry.

Motif invoqué, les 140.000 GNF fixés pour le transport Conakry-Dabola suite à la hausse du prix du carburant ne passe pas. Conséquence, nombre de passagers à destination de Conakry ont appris à leur dépens la décision des transporteurs de bouder le trafic jusqu’à nouvel ordre dans cette préfecture de la Haute-Guinée.

À Conakry dejà, un citoyen dit avoir fait embarquer un des siens pour Dabola en raison de 170.000 GNF en lieu et place des 140.000 GNF fixés par les autorités suite à la hausse du prix du carburant à la pompe. De 9000 GNF précédemment, le litre passe désormais à 11.000 Francs Guinéens.

Dabola sera-t-il un cas isolé dans ce début de débrayage constaté ce mercredi 04 août 2021 dans ses gares routières ? Rien n’est moins sûr quand on sait que l’augmentation du prix des hydrocarbures entraîne très souvent une hausse vertigineuse de tous les tarifs commerciaux. Un coup dur pour les citoyens dont il est difficile encore de prévoir la réaction dans un contexte de crise sociopolitique, économique et sanitaire aggravé.

A LIRE =>  Libération des détenus politiques

 

Le #Patriote

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks