orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Marche des femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Marche des femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Guinée : les femmes du FNDC manifestent pour réclamer justice pour les victimes tombée par balles

Marche des femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Marche des femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Les manifestations se multiplient contre le projet de 3ème mandat en Guinée. Suite aux victimes tombées sous l’effet de balles lors des précédentes manifestations déclenchées par le Front National pour la Défense de la Constitution du 14 au 16 octobre dernier, les femmes de ce mouvement sociopolitique sont descendues ce mercredi 23 octobre 2019 pour réclamer justice à Conakry.

Comme prévue sur leur itinéraire, ces femmes en colère ont marché du rond-point de Hamdallaye jusqu’au stade du 28 septembre de Dixinn.dns son intervention, la député Tata Bah a déclaré aux micros des journaliste, «Nous sommes là ce matin pour qu’Alpha et ses milices arrêtent de tuer nos enfants parce qu’on en a marre».

Elle a poursuivi son intervention en pointant un doigt accusateur contre le chef de l’Etat. Selon elle, « Alpha Condé il a tué nos enfant à travers l’armée »

Malgré cette descente de rue, le député pense que le chef de l’Etat ne va jamais les entendre car pour elle, ce n’est pas première fois qu’il y’ ait de manifestation dans ce pays et après tout, il n’a jamais respecté ses engagements. « De toutes les façons la communauté internationale va nous entendre », a réitéré Honorable Tata Bah.

A LIRE =>  #G77 et la Chine Organisation d’un atelier virtuel de renforcement de capacités.

Cette marche a été surveillée par des femmes gendarmes et policières

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »