Guinée : les femmes du FNDC manifestent pour réclamer justice pour les victimes tombée par balles

Top de nos lecteurs

Sidya Touré envoie une pique au président Alpha Condé

La crise sanitaire que traverse le monde met à nu les insuffisances infrastructurelles des pays africains. C'est le cas de la Guinée où les...

Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

Par Laurence LE PODER, Professeure Associée en Economie et Gestion de Crise, KEDGE Beaucoup de choses ont été dites sur la crise sanitaire actuelle. Les...

Mort de Pape Diouf : un témoignage émouvant de Titi Camara

La mort du premier africain ayant dirigé un grand club européen qui est l’Olympique de Marseille suscite des réactions des acteurs sportifs à travers...

Boffa: découverte du corps sans vie d’un élève en classe de terminale 

Une source locale nous informe que le corps sans vie d'un jeune élève en classe de terminale au lycée Koumandian de Wanidara a été...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Marche des femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Marche des femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Les manifestations se multiplient contre le projet de 3ème mandat en Guinée. Suite aux victimes tombées sous l’effet de balles lors des précédentes manifestations déclenchées par le Front National pour la Défense de la Constitution du 14 au 16 octobre dernier, les femmes de ce mouvement sociopolitique sont descendues ce mercredi 23 octobre 2019 pour réclamer justice à Conakry.

A LIRE =>  Un colonel  de l’armée fait la loi à lui tout seul sur une zone conflictuelle de Dinguiraye

Comme prévue sur leur itinéraire, ces femmes en colère ont marché du rond-point de Hamdallaye jusqu’au stade du 28 septembre de Dixinn.dns son intervention, la député Tata Bah a déclaré aux micros des journaliste, «Nous sommes là ce matin pour qu’Alpha et ses milices arrêtent de tuer nos enfants parce qu’on en a marre».

Elle a poursuivi son intervention en pointant un doigt accusateur contre le chef de l’Etat. Selon elle, « Alpha Condé il a tué nos enfant à travers l’armée »

Malgré cette descente de rue, le député pense que le chef de l’Etat ne va jamais les entendre car pour elle, ce n’est pas première fois qu’il y’ ait de manifestation dans ce pays et après tout, il n’a jamais respecté ses engagements. « De toutes les façons la communauté internationale va nous entendre », a réitéré Honorable Tata Bah.

Cette marche a été surveillée par des femmes gendarmes et policières

A LIRE =>  Labé échaudée par les bruits de botte, l’appel du FNDC subit son premier revers

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Sidya Touré envoie une pique au président Alpha Condé

La crise sanitaire que traverse le monde met à nu les insuffisances infrastructurelles des pays africains. C'est le cas de la Guinée où les...

Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

Par Laurence LE PODER, Professeure Associée en Economie et Gestion de Crise, KEDGE Beaucoup de choses ont été dites sur la crise sanitaire actuelle. Les...

Mort de Pape Diouf : un témoignage émouvant de Titi Camara

La mort du premier africain ayant dirigé un grand club européen qui est l’Olympique de Marseille suscite des réactions des acteurs sportifs à travers...

Boffa: découverte du corps sans vie d’un élève en classe de terminale 

Une source locale nous informe que le corps sans vie d'un jeune élève en classe de terminale au lycée Koumandian de Wanidara a été...

“22 contacts de l’ homme infecté  au coronavirus identifiés et prêts à être  sous observation si…”

Labé  a connu son premier  cas de contamination  au coronavirus.Un concitoyen  venu de la peninsule ibérique  et qui a échappé  au service de contrôle ...
0 Shares
x