les Nouvelles forces démocratiques (NFD) vivent dans la tourmente. Les dissensions au sein du parti se multiplient. Après le coordinateur du parti à Labé qui avait demandé une sanction contre Mouctar Diallo, c’est un groupe des jeunes qui viennent de réclamer l’exclusion de Boubacar Siddighi Diallo des NFD. Lisez la déclaration:

 

Considérant qu’au parti NFD (Nouvelles Forces Démocratiques), l’Assemblée Générale ordinaire a toujours été l’instance d’élection de tous les responsables nationaux anciens et actuels, et de prises de décisions majeures ;

Considérant qu’en respect des statuts du 6 janvier 2008 du parti, notamment en son article 33 qui stipule que : « les membres du Bureau Exécutif National (BEN), en fonction des exigences politiques et des objectifs du Parti, déterminent la structure la mieux appropriée et élaborent le règlement intérieur de leur organes… », des Assemblées Générales ordinaires ont été dûment tenues pour reformer et renforcer le parti. Dans cette logique, l’Assemblée Générale du 7 décembre 2013, a procédé à une restructuration du BEN qui a aboutit à la non réélection de certains responsables notamment Boubacar Siddighy Diallo ancien président du Conseil juridique et délégué à l’administration de NFD ;

 

Considérant le retour unilatéral et frauduleux de monsieur Boubacar Siddighy Diallo au Conseil National de la Transition après sa démission forcée, suite à la décision de l’opposition républicaine ;

Considérant sa frustration liée à sa non retenue par le parti comme candidat pour la députation aux dernières élections législatives et ses manœuvres malsaines de manipulation et d’intoxication à l’endroit de certains responsables en vue de ternir l’image d’autres responsables et de déstabiliser NFD ;

Considérant que depuis qu’il a adhéré au NFD, il viole en permanence les statuts, notamment l’article 69 qui dispose : «… Les souscriptions des députés et hauts cadres du Parti sont fixés à 5% au moins de leurs émoluments mensuels… » et sa non cotisation au fonctionnement du parti ;

Considérant la mauvaise réputation qu’il incarne au sein du parti et en dehors de celui ci ;

 

Considérant son indiscipline notoire en communicant dans les medias de façon négative, mensongère et diffamatoire contre le parti et certains de ses responsables, ce qui constitue une faute lourde ;

Considérant que toutes les initiatives prises par des responsables du parti et des personnes ressources pour le ramener à la raison sont restées vaines à cause de son entêtement, on ne sait pour quelle raison douteuse ;

Considérant que NFD gère des priorités liées aux prochaines élections communales et aux défis et enjeux démocratiques et de développement de la Guinée, et par conséquent ne peut se laisser divertir par l’agitation d’un frustré, aigri et ingrat qui considère la politique comme un tremplin pour un positionnement individuel, égoïste et opportuniste,

Le Comité National de la Jeunesse de NFD, exige à l’Assemblée Générale et au BEN, l’expulsion de monsieur Boubacar Siddighy Diallo du parti NFD.

Conakry, le 1er février 2014

Le Secrétaire National de la Jeunesse de NFD

Ousmane Molota Camara

 

AMINATA.COM

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here