Aliou Sampiring Diallo, vice-maire de Labé
Aliou Sampiring Diallo, vice-maire de Labé

Alors que depuis 2013, le consensus semble guider le partage des opportunités électorales à Labé au point où une sorte de deal était soupçonné dans les instances de la grande formation de l’opposition guinéenne, la vérité se dévoile progressivement.

Invité de l’émission Hallein Fop de ce jeudi, le premier vice maire Aliou Sampiring Diallo a clairement affiché sa volonté de briguer la candidature à la députation.

On s’en souvient, il y a quelques semaines, l’honorable Cellou Baldé avait été le premier a lancé les hostilités en portant à la connaissance des citoyens qu’il était bel et bien candidat à sa propre succession avant de mettre la balle à terre quelques jours plus tard.

Depuis, les appétits se sont déchaînés dans le secret d’abord avant de se faire plus pressant au grand jour, au point où, à l’heure qu’il fait, les noms les plus répétitifs sont:

Aliou Sampiring Diallo, dame Yacine Diallo, Bhoye Garambe Diallo, d’aucuns même prêtent l’intention au secrétaire fédéral des jeunes UFDG Younoussa Baldé.

A la question de savoir, s’il est candidat à la députation, Aliou Sampiring Diallo n’a pas tremblé :

<< Oui je suis candidat et suis prêt pour la votation ou le consensus…>>

Il a rappelé qu’en 2013, l’honorable Cellou Baldé n’est pas passé par les primaires mais a bénéficié d’un consensus, comme Elhadj Cellou Dakar Diallo trois ans plus tard pour la tête de la délégation spéciale ou encore Mamadou Aliou Laly Diallo pour la tête de la commune en 2018.

Toutefois, le vice maire a refusé de faire un bilan de l’honorable Cellou Baldé esquivant les questions allées dans ce sens.

Ousmane K. Tounkara