La Jeune Chambre Internationale (JCI) Guinée, a tenu ce dimanche 22 octobre 2017 sa 13ème convention nationale. La rencontre a eu lieu dans un espace hôtelier de la place et a connu la présence des membres des 24 instances de cette structure et d’autres invités.

Comme le slogan de la Jeune Chambre Internationale (JCI), est : « un an un homme un mandat », c’est à juste titre que s’est tenue cette convention nationale constitutive, dont le but est de renouveler le bureau national. Une occasion mise à profit par le président sortant, Lamine Soumah pour faire le bilan de l’année 2017 dont il juge positif : « Le prix de l’excellence, le projet un livre pour une bibliothèque, l’initiation de la jeune fille à la nouvelle technologie de l’information et de la communication, le renforcement de l’éducation des jeunes, le reboisement des forets, la restauration des couverts végétaux, la lutte contre le changement climatique, les dons dans les prisons et orphelinats, les dépistages volontaires pour améliorer la santé de la population… », A-t-il cité.

C’est Sidi Mouctar Diallo qui est le nouveau président élu. Il doit entrer en fonction en janvier 2018, mais déjà, il dit mesurer la tâche qui l’attend, raison pour laquelle il a promis de résultats positifs. « Les défis à relever sont énormes, mais nous avons des grands membres motivés qui veulent changer leurs communautés. Nous avons entamé une démarche en 2017, cette énergie va continuer en 2018 tout en analysant les points forts et les points faibles, chose qui nous permettra d’innover le maximum ».

Pour y arriver, le président sortant Soumah Lamine, a prodigué des conseils à l’équipe entrante. Il a aussi invité les partenaires et le gouvernement à soutenir la Jeune Chambre Internationale (JCI) dans ses actions. « Tous les anciens membres de ce mouvement qu’ils gardent l’œil sur les efforts qui sont en train d’être déployés pour la nouvelle génération ; aux futurs officiers nationaux et locaux l’utilisation correcte et efficace du cadre du citoyen actif qui reste l’outil du succès de nos projets ; au partenaires de croire au mouvement et de s’allier pour qu’ensemble nous formions une coalition d’acteurs du changement et de développement durable capable de créer un cadre d’autonomisation des jeunes… au gouvernement, de nous accorder un statut particulier d’association d’utilité publique pour mieux faire valoir nos impacts », a-t-il sollicité.

La soirée a été clôturée par un dîner gala offert aux membres suivi de la remise des prix aux acteurs qui se sont beaucoup plus fait remarqué dans leurs domaines d’intervention. Mais aussi la récompense des membres de la jeune chambre internationale notamment le meilleur projet et le meilleur membre. Une façon d’encourager les acteurs les plus remarquables dans leurs domaines d’intervention.

Ce sont Elise Korana Koivogui, Directrice générale de MCA Consulting, Fatoumata Cherif écologiste consultante en communication et bloggeuse, Mamadou Bah, Directeur de Banki technology, Monson Cissoko membre de la JCI.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here