orange guinee guicopres uba guinee votre

Conakry : congrès de la Fédération Syndicale Libre des transporteurs et Entretien Mécanique

Ce jeudi 11 janvier 2018, il y a eu l’ouverture du deuxième congrès ordinaire de la Fédération Syndicale Libre des transporteurs et Entretien Mécanique de Guinée (FESYLITEM-GUI au centre islamique de Donka.

La rencontre a connu la présence de la Fédération Internationale du transport (ITF), l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (l’USTG), structure à laquelle appartient   d’ailleurs FESYLITEM-GUI et le ministère du travail, représenté par Hadja Mariama Dogomet Barry.

Le secrétaire général sortant de la FESYLITEM-GUI, Elhadj Mamadouba Camara a d’abord rappelé que leur mission principale est de fédérer tous les corps  confondu de tous les membres du transport, l’aéroportuaire, le maritime, le fluvial… et toutes entités assimilées.

Ce pendant chacun d’eux connait les difficultés des professionnels de cette activité. « A traverse cette fédération, nous entendons nous organiser d’avantage en vu de protéger nos adhérents et leurs familles, leurs assurance de meilleur condition de travail, de santé, d’hygiène et de protection sociale », a-t-il indiqué.

Pour cela, la FESYLITEM-GUI en tant que syndicat libre indépendant souhaite l’efficacité, s’investira pour que leur organisation puisse s’acinier aux plus grandes organisations internationale, poursuivant les mêmes objectifs dans le sens de trouver les meilleurs intérêts pour leurs adhérents.

« Nous avons en vu la constitution d’une caisse sociale impérissable en vu d’éventuel secours à travers des personnes nécessiteuses dans le secteur », a ajouté M. Camara.

De son côté, le secrétaire général, de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (l’USTG), Luis M’Bemba Soumah, a rappelé que le bureau exécutif de l’USTG reste à leur entière disposition.

«  Il y a des nouveaux qui vont intégrer le bureau de la fédération. Tu as beau été un syndicaliste, il faut savoir ce que c’est. Le syndicalisme comme sa définition l’indique, c’est la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs. Donc vous serez appelés à défendre vos frères et sœurs pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Mais pour cela, il faut des qualités. Un syndicaliste doit être honnête, capable, digne. Il ne doit pas être un peureux, il faut un courageux. Il doit être un homme qui dit la vérité », a-t-il encouragé.

A noter qu’il y a 90 syndicalistes dont 62 qui ont une dimension nationale sont réunis à ce congrès qui s’étendra jusqu’au 13 janvier 2018.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »