A LA UNEPolitique

Bilan de la marche empêchée : « illégalité, dictature, Arrogance, arrestations et intimidations », selon Dansa Kourouma

Sur sa page facebook, le président du Conseil National des Organisations de la Socitété Civile Guinéenne (CNOSCG) a dressé le bilan de la marche d’hier lundi 23 juillet 2018 des forces sociales empêchée par les forces de l’ordre.

Dans Kourouma dit avoir compris que ce gouvernement danse sur un seul pied! Des communes déboutées par le Gouverneur en P.O pour gérer une déclaration de manifestation pacifique et la sécurité exécutent cet ordre manifestement illégal, avec arrogance, violence et brutalité.

« Je comprends que la paix que nous souhaitons pour ce pays se trouve sous les bottes des agents de sécurité. Nous changerons de stratégie pour arracher la paix où elle se trouve emprisonnée », a-t-il lancé.

Il a profité de l’occasion pour remercier le Ministre de la Justice qui a eu de l’égard pour eux, en acceptant de coopérer jusqu’à la libération de leurs amis interpellés.

« Le bilan de la journée de la marche empêchée, c’est l’illégalité, dictature, Arrogance, arrestations et intimidations. La réponse doit être appropriée en pareil cas », a conclu le président du CNOSCG.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

A LIRE =>  Guinée: les émissaires de la CEDEAO ont rencontré le président déchu, Alpha Condé 
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks