Dans une circulaire signée par Mory Sangaré ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation débarque les  enseignants contractuels qui avaient remplacé les titulaires pendant les trois mois de grèves du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG).

Après avoir remercié ces enseignants contractuels pour le service rendu, le ministre Sangaré leur demande de se tenir prêt pour un éventuel concours afin d’accéder à la fonction publique.

Le ministre s’est félicité par ailleurs du payement  des primes d’encouragement à ces contractuels.

Faut-il craindre de mouvements de protestation de ces enseignants contractuels contre cette décision de Monsieur Sangaré ? Ces contractuels vont-ils se plier à cette décision ? Attendons de voir.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

 

PARTAGER