La cérémonie de clôture de la deuxième phase des activités du programme d’appui à la réforme du secteur de sécurité (PARSS) en Guinée s’est déroulée mardi 22 janvier 2019 dans un réceptif hôtelier de Conakry.

Cette rencontre a marqué la présence des cadres du ministère de la sécurité, des experts de l’UE et des responsables de la réforme du secteur de sécurité en Guinée.

C’est un projet qui a réussi grâce à un partenariat avec l’Union européenne, ce projet d’appui a été mis œuvre par le consortium piloté par le cabinet BS Europe avec un budget de 7,2 millions d’Euros, entièrement financé par le 10ème fonds européen de développement. Pour sa réalisation en Guinée, il y a eu quatre ans d’activités intenses.

C’est un projet qui a permis la réalisation d’un grand nombre de formation visant à un transfert de compétences au bénéfice des guinéens.

Il s’agit de l’acquisition d’engins roulants, de mobiliers, de fournitures et d’équipements, la réhabilitation de bureaux avec l’objectif d’offrir de bonnes conditions de travail pour favoriser l’efficacité des services de sécurité.

Satisfait des résultats du PARSS, le représentant de l’Ambassadeur de l’union européenne à cette rencontre, a expliqué dans son discours que c’est à la partie guinéenne de mettre en exergue les avantages de ce projet grâce auquel la Guinée a obtenu une cartographie sécuritaire des effectifs des services de sécurité.

« Pour moi, ces résultats sont une grande satisfaction, c’est aussi une preuve de la bonne collaboration internationale entre la Guinée et l’union européenne… Mais, le plus important, c’est vous, c’est le service national. Nous, nous ne pouvons qu’appuyer, mais c’est vous qui devez rendre service à la population », indique Gérard Haider.

Poursuivant sa déclaration, il a ajouté que Les résultats qui ont été présentés ont été atteints grâce à la franche collaboration du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, et en particulier du Ministre et de ses principaux cadres, ainsi que du Président du Comité Technique de Suivi de la RSS et des membres de ce comité. « Je tiens également à les remercier pour cette franche collaboration et leur engagement pour faire de la Réforme du Secteur de la Sécurité une réussite ».

De son côté, le secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile a, au nom du gouvernement guinéen, salué cette action de l’Union européenne qui va sans nul doute permettre à notre pays de gérer les risques et catastrophes.

« Le travail qui a été fait va nous permettre de coordonner l’engagement des ministères concernés dans la mise en œuvre des moyens d’anticipation des risques et de coordination des interventions dans des situations de surveillance de catastrophes. On va capitaliser les acquis courant ces activités », a promis Nawa Drame. Cette cérémonie a été sanctionnée par une fête.

A rappeler que le 17 Janvier 2018 dernier, à quelques jours de la clôture de ses activités, le Programme d’appui à la Réforme du Secteur de Sécurité (PARSS2-RSS) a organisé une conférence de presse dans le même hôtel.

L’objectif était de présenter les résultats du programme, d’informer les médias sur la contribution de l’Union européenne à la Réforme du Secteur de Sécurité et de mettre l’accent sur les réformes engagées pour améliorer les relations avec la population.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224)  656 77 52 34

 

PARTAGER