A l’occasion de la fête de Tabaski, célébrée le mardi 15, octobre 2013, le Président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé a promit de nouveau cette fois-ci aux guinéens, le respect de leur vote du scrutin du 28 Septembre dernier mais pas l’électricité, ni d’eau potable encore moins de la nourriture.

Cet engagement du chef de l’Etat pour le respect des suffrages exprimés par ses compatriotes intervient au moment où, l’opposition républicaine demande l’annulation pure et simple dudit scrutin quelle qualifie “d’hold-up électoral.*

 

Selon le président, ils ne permettront pas que les voix du peuple soient détournées. Il s’est montré patriote, enthousiaste et a voté massivement, son vote sera respecté », a-t-il ajouté. Oui, on souhaite que le vote des guinéens soit respecté, mais est ce que leur choix aussi sera respecté ? se demande un citoyen bien informé. « Nous avons pu gérer les élections, nous essayons de gérer Online Casino aussi les résultats », a déclaré récemment un haut cadre de l’Etat.

 

En tout cas, l’on se rappel qu’en 2010, c’est Alpha Condé lui-même qui avait  déclaré sa victoire avant la publication des résultats provisoires par la CENI. Car selon lui, il avait remporté les 4 Communes sur les 5 dans la Capitale. Mais, les élections législatives qui se sont déroulées dans le calme, ont montrées une autre phase qui ne dit pas pour le moment son nom. Parce que sur les 5 communes, dont les résultats de 4 sont déjà connus et bientôt ceux de la toute dernière considérée la plus grande.

Pendant ce temps, lors de la célébration de ladite fête, les chefs religieux tenant compte de la situation que traverse le peuple de Guinée ayant célébrer cette fête dans la « galère » ont exhorté à cultiver la paix et l’unité nationale.

 

Oumar M’Bôh pour Aminata.com

622.624.545/666.369.744

Oumarmbo38@yahoo.fr

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. je salue mes chers frères et soeurs guinéens et demande à ce AC de ne plus parler de transparance ou de respect de nos voix car nous sommes convincu que si ce pays etait un veritable Etat ce AC ne srait meme pas un chef de secteur alors nom de la democratie que Dieu lui paie de ces maux dont il fait subir .

  2. L’analyse des résultats des circonscriptions des cinq (05) communes de Conakry montre une logique frappante. Rappelons d’abord que ce scrutin a consisté en deux (02) listes: Nominale et Nationale.
    Remarquons que des alliances dans l’opposition ont permis un transfert de votes à l’UNINOMINAL dans les circonscriptions où les leaders n’ont pas voulu se livrer à la concurrence entre eux. C’est le cas de KALOUM (UFR), MATAM (UFR), MATOTO (UFR), RATOMA (UFDG) et DIXINN (UFDG): Partout UFDG + UFR ont fait front commun contre le RPG.
    Une autre logique voudrait qu’à défaut de transfert de votes, le RPG puisse remporter dans toutes les circonscriptions électorales de Conakry, sachant qu’à la proportionnelle, Conakry seul puisse octroyer certainement deux (02) à trois (03) fois plus de députés nationaux…
    C’est un calcul stratégique tout simplement que l’opposition ne pouvait comprendre, car plus fort qu’elle…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here