Lors de la cérémonie de lancement des travaux de dispatching électrique national jeudi 20 juillet 2017, le chef de l’Etat n’a pas mâché ses mots en s’adressant à son ministre de l’énergie et de l’hydraulique Dr Cheick Taliby Sylla.

Trois ans après l’obtention d’un financement, Alpha Condé interpelle le ministre Cheick Taliby Sylla par rapport au retard du projet de réhabilitation des barrages hydroélectriques. «Alors qu’en réhabilitant les barrages, cela diminue les frais parce qu’on aura plus besoin d’acheter du gasoil et du mazout pour alimenter des centrales thermiques sans compter aussi les inconvenants sur le plan de l’environnement», a-t-il dit, en souhaitant que dans 2 ans, la Guinée n’ait plus besoin des centrales thermiques.

«C’est un défi que le ministre de l’énergie et les responsables de l’EDG doivent relever. Nous volons que l’énergie électrique et l’énergie renouvelable remplacent les centrales thermiques sur l’ensemble du territoire national. Cela nous permettra de lutter contre les effets négatifs du changement climatique».

Pour améliorer la desserte en électricité dans le pays, Alpha Condé invite les travailleurs de la société Electricité de Guinée (EDG) à être plus responsables parce qu’estime-t-il, beaucoup d’entre eux se complaisent à mentir.  «Lorsque nous avons voulu ouvrir les compteurs prépayés, plus avantageux, ils sont allés mentir aux citoyens afin de continuer à frauder. Mais tout ça doit finir. Ou les travailleurs se redressent, ou nous sommes obligés de les redresser. Ou EDG se redresse, ou nous sommes obligés de redresser EDG. Ou le ministre de l’énergie se redresse ou nous serons obligés de le redresser».

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here