La commune urbaine de Pita était plongée dans une vive tension ce samedi après-midi. Une foule surexcitée a brûlé vif un jeune âgé d’une vingtaine d’années au quartier Lalya à environ trois kilomètres de la commune Urbaine. Amadou Baïlo Barry, 25 ans est accusé d’être à l’origine du viol suivi d’assassinat d’une vieille, il y a de cela trois semaines.

La femme âgée a été violée puis tuée avant de voir son oreille, son talon et son sein coupés. Les auteurs ont aussi fait crever les yeux de la victime avant de la jeter dans la brousse.

 

Trois semaines plus tard, c’est-à-dire, ce samedi pendant l’aube, Amadou Baïlo Barry a été aperçu dans un coin. Soupçonné d’être sur le lieu pour orchestrer un vol, il est arrêté suite après une alerte d’un jeune. Quelques minutes plus tard, il est arrêté puis interrogé. Pendant l’interrogatoire, il reconnait d’être derrière trois meurtres dont l’assassinat de la vieille. Tout en niant l’avoir assassinat il avoue tout de même l’avoir crevé les yeux. La foule surexcitée par les aveux le roue de coups. Il est pris pour cible par la foule, qui décide finalement de le brûler à l’aide de pneus et d’essence.

 

credit photo : Sally Bilaly Sow

D’après le témoin, avant d’être lynché, Amadou Baïlo Barry aurait cité trois jeunes d’être ses complices dans le meurtre de la veille personne. Les habitants se sont dirigés vers ces personnes citées. Des gendarmes et des policiers se sont alors interposés avant de disperser la foule surexcitée à l’aide de gaz lacrymogène.  Aux dernières nouvelles, les autorités locales ont invité les populations au calme. Les trois jeunes cités par Amadou Baïlo Barry sont détenus à la gendarmerie de Pita.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here