Un burkinabé arrêté en possession d'explosifs à Conakry

0

La drogue est devenue une monnaie courante en  Guinée. La police vient de saisir une  importante quantité de drogue et d’explosifs. L’office centrale  Anti-drogue (OCAD) en collaboration avec la Police Nationale a présenté à la presse ce lundi 16 décembre 2013 dans le dit service à Coléah, dans la commune de Matam.

194 kg de cannabis et d’explosifs  saisis avec un motard burkinabé  du nom Ouedraogo. Le chef divisionnaire de la police, directeur adjoint de l’office Anti drogue  a livré ses sentiments face à cette saisie de drogue et d’explosifs a- ton constaté.

 

« Le problème de la drogue ne date pas d’aujourd’hui, mais cette fois-ci s’ajoute les explosifs utilisés généralement dans les attentats de kamikazes et même  dans les véhicules pour faire de victime, plus de 194 kg de cannabis ont été saisis dans une voiture où le chauffeur et le convoyeur sont actuellement en cavale et même le propriétaire est identifié« , indique Ibrahima kallil Camara.


 

Le Colonel Thieboro Camara s’est réjouit de cette  saisie de drogue et d’explosifs et affirme que la recréation est terminée: « je ne peux que me réjouir de cette saisie et remercier les agents qui ont fait ce travail noble, on ne  peut pas gérer un pays dans cet état, nous sommes dans un monde très agité où les gens se promènent avec des explosifs, un certaine Ouedraogo qui se dit burkinabé spécialiste en transaction de drogue et d’explosif, les explosifs ne sont commercialisés. Je défis toute personne qui peut me dire  qu’un citoyen à le droit d’acheter un explosif« .

 

Plus loin il affirme que ce burkinabé a acheté ces explosifs avec un certain Konaté. Il soutient que pour la  première fois il a envoyé et vendu sans être arrêté  et la deuxième fois il a été interpellé  sur une moto comme un paysan qui venait du champ.

Interrogé par un de nos confrères sur la stratégie de lutte contre la  libération des criminels condamnés, il ajoute: « Chacun a sa mentalité, lutter contre la criminalité frontalière va dans l’intérêt de tout le monde, notre travail c’est de mettre ce délinquant à la disposition de la justice, le reste ne nous incombe pas »

 

Misbaou Diallo pour Aminata.com
666.29.65.97



PARTAGER
Article précédent« Le calme est revenu à Kankan », persiste et signe Nawa Damé
Article suivantAfrique du Sud: au-delà de l'hommage Mondial à Nelson Mandela
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here