Tibou Kamara, ministre conseiller principal à la présidenceL’opinion a été désarçonnée par le commentaire caricatural et superficiel qui a été fait du port vestimentaire du Président Alpha Condé, à l’occasion du traditionnel message du nouvel an. Chacun le sait, en cette heureuse occasion inscrite dans l’agenda républicain, les Chefs d’Etat, à travers le monde ne portent pas un uniforme. Au contraire, ils rivalisent d’imagination et de créativité pour paraître le plus original que possible, afin de se distinguer des autres. Chacun, en respectant la solennité mais aussi la gaieté de l’instant, car il s’agit, avant tout, de fêtes sacrées et consacrées, voudrait se montrer le plus vrai et naturel possible.

Le professeur Alpha Condé, égale à lui-même, reste, malgré ses fonctions d’aujourd’hui , un militant c’est-à-dire un homme proche des gens et qui leur ressemble, au quotidien, et dans toutes les circonstances aussi. Où est le mal ? Surtout que d’autres sont « dans une moindre solennité » encore, selon le standard occidental du costume cravatte qui semble pour certains la référence de » l’habit qui sied » : Burkina, Inde, Indonésie…

En tout état de cause, c’est désormais connu de chacun et de tous, le Président Alpha Condé n’est jamais dans la sophistication antipathique et ne verse pas non plus dans le simplisme demystificateur. Pour bien juger, il faut bien connaître. Sinon, on tombe dans la caricature qui fait toujours plus de mal à ses auteurs qu’aux victimes.

Tibou Kamara, conseiller personnel du président de la république

PARTAGER