Chen, c’est  le nom d’un chinois  clandestinement  installé  à Labé dans  le  quartier  Pounthioun  secteur  Ndiolou  où il opère  en  toute  illégalité couvert  par  certaines  autorités  en  charge  de  la  santé et  exerçant  dans  le  sensible  domaine du  trafic des  produits  pharmaceutiques.

L’asiatique prétexte  être le  représentant  d’une  firme  dont  il  ne  dévoile  toutefois  pas  le nom.

Une  équipe  de  la  brigade  d’intervention  rapide  de  la  douane  de  Mamou a perquisitionné  le domicile  de  l’Asiatique  de longues  heures  durant samedi  dernier.

A  la  question  de  savoir  si  les  autorités  régionales  et  préfectorales  sont  au  courant  de  cette  présence  clandestine  et  dangereuse du  trafiquant  chinois, elles  répondent  par  la  négative, chose  que  décrient  certains  pharmaciens  qui  les  chargent tout  en  estimant  que  le  principal  trait  d’union  entre  le  trafiquant  chinois et  ces  autorités est le  porte  parole  locale  de l’ordre  des  pharmaciens Dr Abdoulaye  Baldé.

Pour  les  services  de  douane, sur  ordre  de  la  hiérarchie  régionale capitaine Axel Haba en  charge  du  dossier  s’est cantonné à nous  signifier  la  clandestinité  de  l’asiatique avant de  préciser  que  les  produits trouvés  à son  domicile  ont  tous  été  inventoriés.

Chen n’est  pas  à  ses  premiers  déboires avec  les  forces  de  l’ordre  guinéenne mais  réussi  toujours  à passer  à  travers  les  mailles des  filets à cause  de ses  nombreuses  connexions  bien  placées  notamment  celles des  responsables de  la  sphère  sanitaire.

Il faut  préciser que  pour un tel agissement dns  son  pays  d’origine  l’ami  Chen risque  la  peine  de  mort, maintenant que  l’affaire  s’est  ébruitée  comment  les  autorités  judiciaires  du  pays  vont  gérer  le  cas  Chen ? L’avenir  nous  édifiera.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER