orangeguinee guicopresse UBA

SNACIP 2018: la sensibilisation des taxis motos à la troisième journée

La troisième édition de la Semaine Nationales de la Citoyenneté et de la Paix (SNACIP 2018), se poursuit dans la capitale Conakry. La journée de ce mercredi 19 décembre 2018, consiste à sensibiliser les conducteurs des taxis motos sur  l’importance du port des casques et le respect du code de la route dans la circulation.

A cela s’ajoute  le message de la paix, de l’unité nationale avant la distribution des gilets  aux conducteurs des taxis motos à Lansanayah Barrage, Dabompa Tamisso, Enta marché, Kissosso, Sagoyah et à costantin.

Selon Amirou Diwara chef de cabinet au ministère de la citoyenneté et de l’unité nationale, le choix des conducteurs des taxis Motos pour leurs sensibilisation de la troisième édition de la SNACIP n’est pas fortuit  parce que à  chaque fois « nous faisons l’immersion les jeunes volontaire nous posait les questions  sur cette problématique  c’est pourquoi nous nous sommes dit cette année,  on va choisir une thématique qui colle à l’incivisme dans la circulation routière ».

Dans cette même lancée, le chef de cabinet au ministère de la citoyenneté et de l’unité nationale a dit: « Les conducteurs de taxis motos sont devenus un problème pour tous les usagers de la route. Donc, on sait dit mieux vaut travailler avec eux cette année pendant les deux jours d’immersions. Eux-mêmes, ils vont participer à la campagne de sensibilisation. Raison pour laquelle nous avons procéder à la  distribution  des gilets qui vont porter ou ils vont dire, je respecte le code de la route. La particularité de cette troisième édition a été que,  nous avons déployé de nouveaux fonctionnaires du département dans les cinq communes. Ils sont en train de travailler avec plus de mille volontaires et aussi sensibilisent les usagers de la route,  mais aussi les populations. Parce que l’incivisme dans la circulation routière ce ne pas seulement les taxis motos. C’est aussi les populations qui abusent  la route ».

Le chef de cabinet à profiter l’occasion pour lancer un message : « Le premier message aux conducteurs de motos ont leurs a dit de prendre des engagements à partir du 1er janvier 2019, ils vont tous porter les casques y compris leurs clients ils  ne vont plus faire de surcharge, ils vont respecter le code de la route et en plus ils ne vont plus se mettre à insulter les usagers de la route », a-t-il rassuré.

De son côté,  Alpha Cabinet Camara coordinateur des taxis motos au gouvernorat de la ville de Conakry , très fière de cette rencontre a fait savoir qu’ils feront tout possible pour sensibiliser les propriétaires des taxis Motot pour qu’ils diminuent une fois dans la circulation l’accès de vitesse, enfin d’éviter les accidents de circulations donc l’aspect fondamentale  est que : « tout conducteur et son client doivent porter les casques , porter obligatoirement les gilets , les surcharges interdit. Après cette sensibilisation nous seront debout pour lutter contre ceux qui vont violer le code de route », a-t-il prévenu.

Par ailleurs, Barry Mouctar conducteur de taxi moto  sur l’axe Enta-Sonfonia a dit qu’il est  fière « parce que  nous venons de bénéficier des gilets pour nous identifier » a-t-il félicité.

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.comzezeguilavigui661@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »