Samba Camara du FARC: “pas besoin de rappeler au professeur Alpha Condé qu’il y a une limite…”

Samba Camara, président du mouvement Djoken Alpha
Samba Camara, président du mouvement Djoken Alpha

Invité de la rédaction de Espace Foutah, ce mercredi, Samba Camara du mouvement Djokkein Alpha et du Front pour la révision de l’ancienne constitution a été appelé à se prononcer sur les manifestations en cours dans le pays.

<< Il faut reconnaître qu’ils ont réussi à paralyser le pays même si dans les autre villes de la région comme Koubia ,c’est mitigé Tougué n’a même pas manifesté parce que c’est des leaders non connus de l’UFDG qui représentent le FNDC là bas…>>

Puis réagissant à la volonté des manifestants de vouloir à tout prix faire capituler l’ancien opposant Alpha Condé de ses velléités révisionnistes, Samba Camara n’est pas allé du dos de la cuillère.

<<Le professeur Alpha Condé sait que la constitution actuelle est limitative, il sait où il doit s’arrêter mais il n’a aucune obligation de le dire.

C’est vrai que quant il le dit, ça peut décrisper la situation mais encore une fois, il n’en a aucune obligation.

Il sait que la loi lui fait  limitation de mandat, il le sait et s’était engagé à respecter pas besoin de lui rappeler…>>

Samba Camara a aussi expliqué qu’entre guinéens, il serait intéressant d’arrêter de se lancer des défis car sinon de fâcheuses situations peuvent en découler.

Ousmane K. Tounkara