Depuis très longtemps des hommes de médias, des acteurs de la société civile et des opposants ont dénoncé la mauvaise gestion de certains dirigeants d’établissements publics à caractère administratif (EPA). Ces dénonciations vont bientôt portées fruits.

Dimanche 11 mars 2018 lors d’un débat à la radio nationale sur la crise que traverse l’école guinéenne à cause de la grève du SLECG, le Ministre du Budget Mohamed Lamine Doumbouya a fait des annonces.

Parmi ces annonces, figures celles liées à des sanctions très bientôt contre les cadres dont des manquements ont été constatés après des audits menés dans leurs services respectifs. C’est le cas notamment de l’Office Guinéen de Publicité (OGP) que dirige Paul Moussa Diawara et de l’Office Guinéen des Chargeurs (OGC), dans lesquels « des manquements graves ont été constatés », a déploré le Ministre.

Selon Mohamed Lamine Doumbouya : « Le Président de la République, Pr Alpha Condé dans le souci d’une transparence de la gestion de la chose publique a commandité un audit sur les EPA ».

Ansoumane N’Diaye

PARTAGER