A LA UNEPolitique

Pour son retour en Guinée, Sidya Touré affirme qu’il s’attend à des garanties. ‘’Cette humiliation n’est pas digne de nous. Si on gère ce problème, je rentre à Conakry.

‘’Je suis un grand planteur, j’aime bien être dans mon village. Je n’y suis pas, parce que le 16 octobre, des militaires ont essayé de m’enlever à 4h du matin chez moi. Quand j’ai voulu sortir [du pays], on m’en a empêché. Il a fallu l’intervention rigoureuse de la CEDEAO pour que je puise sortir’’, relate-t-il.
Pour son retour en Guinée, Sidya Touré affirme qu’il s’attend à des garanties. ‘’Cette humiliation n’est pas digne de nous. Si on gère ce problème, je rentre à Conakry. C’est ce que je souhaite’’, indique-t-il.
Interpellé dans l’émission « On refait le monde », sur un prétendu pacte qu’il a conclu avec la Cedeao avant de quitter Conakry, l’ancien haut représentant du chef de l’Etat assure que ‘’c’est du n’importe quoi. Moi je suis guinéen, leader, ancien Premier ministre, chef de parti, ancien candidat à l’élection présidentielle. Qui peut m’empêcher de parler de la politique guinéenne ?’’
‘’Si la justice guinéenne a besoin de moi et qu’elle a des éléments concordants qui m’assurent que la justice est la justice, ma destination finale, c’est la Guinée. Je n’ai pas d’autres destinations’’, souligne l’opposant.
A LIRE =>  Guinée: les déguerpis de Kaporo rails, Kipe2 et Dimesse demandent la  Restitution de leurs terres et  l'inculpation des casseurs
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks