A LA UNENouvelles des Regions

N’zérékoré: un homme fusille mortellement deux pères de famille à cause de sa femme

L’acte s’est produit tard dans la nuit de ce samedi 25 à dimanche 26 juin 2022 dans la sous préfecture de Bounouma située environs 14, 5km. Selon nos informations, le présumé assassin nommé Michel âgé d’une trentaine d’années a usé d’un fusil de chasse pour mettre fin à la vie des deux pères de famille qui travaillaient nuitamment dans un pressoir de la place. Une dispute entre lui et sa femme (qui faisait partie de l’équipe qui travaille), serait à la base de son acte.

« C’est à 2 heures du matin que le maire m’a appelé demandant de le rejoindre au commissariat. Arrivé là, on m’a dit que le maire s’est rendu sur les lieux du drame. J’ai immédiatement effectué le déplacement. Nous avons vu les deux pères de famille fusillés. C’est dans un pressoir où l’on fait l’extraction de l’huile de palme que l’acte s’est produit dans la nuit du Samedi 25 juin. Selon les explications que nous avons reçues d’un des rescapés, ils étaient au nombre de cinq (5) en train de travailler dans la journée. Le présumé assassin est venu pendant la journée dire qu’il devait partir avec sa femme qui travaillait avec les autres. Vu l’allure de leur dispute, les coéquipiers de son épouse lui ont dit de quitter et retourner au village pour ne pas les distraire dans leur travail. C’est là qu’il aurait menacé en disant que si sa femme ne quitte pas les lieux, il fera des dégâts là-bas par la suite. Donc il a quitté les lieux. C’est à 2h du matin qu’il est revenu portant sur lui un fusil de chasse, les autres ne savaient pas. Il a visé le premier et a ouvert le feu, ensuite le deuxième. C’est ainsi que les autres ont pris la fuite. Il y avait un enfant parmi eux qui s’est caché tout près. Ceux qui ont fuit, ce sont eux qui sont venus nous informer au village. Et l’enfant qui s’est caché, c’est lui qui a dit qu’il connait le présumé auteur qui s’appelle Michel. il a ouvert le feu sur son beau-frère en première position », nous a confié Gadey Mamy, président du district de Bounouma.

A LIRE =>  La crise du carburant en Guinée vers la fin du calvaire pour les populations

Fassou Gamy et Cé Kanson victimes de ce drame crapuleux, sont respectivement mariés et pères de 3 et 2 enfants.
A noter que le présumé assassin Michel serait pour le moment en fuite. La brigade de recherche étant déployée sur les lieux pour des fins d’enquête, attendons de voir ce que cela pourra donner.

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »